referencer.unesourisetmoi.info/1

google-like-f.jpg

referencer.unesourisetmoi.info/1

Référencer un site

Référencement

Construire son site

Optimiser

Soumettre

Moteurs de Recherche

Annuaires

Glossaire du Référencement

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site

Comment optimiser un site, pour les navigateurs ET pour le référencement?

LISTING ET CHECKUP DE L'OPTIMISATION COMPLETE D'UN SITE DE SA CREATION A SON FONCTIONNEMENT EN LIGNE .
Optimiser son site pour le referencement
L'optimisation de votre site, comprend deux parties, l'une qui concerne surtout le code employé et le fonctionnement du site, l'autre qui consiste, une fois mis sur la toile à le faire connaître de la meilleure façon possible .

Avant la mise en ligne .

Lorsque votre site est terminé, vérifiez tout d'abord son fonctionnement, sa fluidité. Il arrive parfois qu'un lien ait été oublié ou ait 'sauté'. Pensez qu'il y a encore des gens en "bas-débit" ou avec de peties configurations et n'alourdissez pas trop vos pages. Evitez surtout un chargement trop long de la page d'accueil, ne faîtes pas fuire les gens avant qu'ils ne soient entrés ! Vérifiez sa compatibilité avec d'autres navigateurs. Vérifiez sa compatibilité avec certains standards du web (W3C, etc ...) . Sans vouloir ré-ouvrir la polémique, prenez aussi le temps de construire correctement vos balises 'metas' avant de les insérer dans vos pages. Tout cela, vous pouvez le faire en local, sur votre PC, à l'aide de quelques petits logiciels gratuits. Si vous ne savez ou ne pouvez pas le faire ainsi, faîtes-le en ligne, mais en "cachant" votre site dans un dossier spécial, ce n'est pour l'instant qu'un brouillon. Pour vous aider, vous pouvez trouver ici quelques scripts en ligne, ou d'autres liens encore De plus si vous prenez bien votre temps, et il le faut, sur le site http://refok.free.fr/super/ ou ici sur la nouvelle version (ou bien d'autres sur le web, vous trouverez toujours des liens ou des aides pour vous épauler.

Après la mise en ligne .

Là commence aussi une partie très importante pour la vie future de votre site. Après la mise en ligne, revérifiez de nouveau son fonctionnement pour être sur que tout à bien été transmis. Puis, et c'est pour cela que je parlais de 'checklist', il vous faudra, placer un fichier "robots.txt", créer le plan sitemap de votre site, très minutieusement avant toutes choses. (Pour faire simple ...) Maintenant vous pourrez penser à sa soumission dans les moteurs de recherche. Après DMOZ, soumettez votre plan à google et insérez une balise meta (hé oui !) que le moteur vous fournira lui-même. Continuez ensuite avec un maximum de moteurs, pour toutes vos pages. Cette opération est à renouveler de temps en temps. Vous pourrez penser alors aux "liens en dur" qui, censés vous apporter du trafic, peuvent vous amener des visiteurs supplémentaires et augmenter votre page-rank, là aussi certaines méthodes ou certains cercles sont plus efficaces que d'autres, sans aller non plus à l'excès. Viennent ensuite les 'annuaires, qui selon leur efficacité serviront aussi à vous trouver sur la toile, reste à ne pas tomber dans le piège de l'abus et de choisir de vrais annuaires et surtout, éviter les lourdes compils de "vignettes publicitaires" que l'on voit trop souvent sur beaucoup de sites et qui finissent par devenir ingérables et souvent totalement inutiles.

Si cela vous dépasse ou si vous n'y arrivez pas, faîtes appel à un professionnel ou à un amateur averti, cela ne coûte rien de demander ... !

Promenez-vous sur le web, regarder les autres sites, allez dans les forum, comparez ...

Et j'en oublie encore ... !

Comment optimiser son site pour le référencement ?

Avec la multiplication plus qu'exponentielle des pages sur Internet (des milliards recencés aujourd'hui !), obtenir une bonne visibilité sur le Web est devenu un véritable défi. Voir son site apparaître dans les premières pages de réponses des moteurs de recherche et, surtout, créer du trafic sur son site en provenance de ces outils, c'est à ce tour de force que l'on s'attaque en commençant le référencement de son site. Il vaut donc mieux mettre le maximum d'atouts de son côté pour ce faire.

C’est possible en utilisant judicieusement les balises meta et les noms de fichiers…Mais d’autres critères entrent en jeu…

Citons par exemple le nombre de sites qui vont pointer vers le votre. Chaque site sera pondéré en fonction de sa propre position dans le moteur de recherche, etc…

Optimiser un site ne se fait pas à la légère et est indispensable pour permettre ensuite et seulement ensuite son référencement.

C’est pour cette raison que bon nombre de webmasters sont déçus des systèmes courants de référencement ou d’entreprises peu scrupuleuses qui offrent un référencement du site, sans l'optimiser. Optimiser demande un audit du site et donc du temps et une bonne connaissance des différents moteurs de recherche.

Résultat, en bricolant au lieu d’être en 40ème page vous serez en 10ème... C'est bien, mais personne ou presque ne regarde jusqu’à la 10ème page…

Le plus rapide, le plus sûr et le moins cher, est donc de passer par le biais de quelqu’un qui sait exactement comment fonctionnent les moteurs de recherche et les annuaires sur internet.

D'après certaines sources trouvées sur le Net, voici un petit résumé des principales parties de l'optimisation réalisables:
BRUT<<<<<<<<<<<<A MODIFIER <<<<<<<<<<<<<<<<< SOURCE guide pratique indeXweb.info

1. Optimiser l’entête de page (<head></head>)

L’entête de page est un élément important. Il est primordial que les éléments repris en entête de document soient en adéquation parfaite avec le contenu présenté par après.

1.1 La balise <title>

Sans aucun doute l’élément le plus important de l’entête, la balise <title> sert à définir le titre du document. Le contenu de cette balise va déterminer en partie la thématique que les moteurs de recherche pourront dégager de votre page. Une balise <title> correctement remplie fait déjà une grande partie du travail de thématisation et de positionnement.

1.1.1 Faire des titres courts

Le contenu de la balise <title> doit se limiter à quelques mots très bien choisis. Il faut à tout prix placer le plus à gauche les mots-clés les plus importants pour la page.

1.1.2 Diversifier les titres

Beaucoup de sites sont dynamiques (scripts alimentés par une base de données): on a tendance à répéter systématiquement un segment de texte (par exemple, un slogan, ou le nom de la société) dans le titre, et à y ajouter un segment “propre au document”.
Il faut s’assurer que le segment “répété” soit le plus petit possible, afin de donner un maximum d’importance au contenu propre au document.

1.2 La balise <meta name=”description”>

La balise <meta-description> permet de décrire brièvement le document. L’important dans l’utilisation qu’on a de la balise <meta-description> est que le contenu qu’on y place soit cohérent avec le contenu de la page qu’elle décrit.
La balise <meta-description> n’a pas de réel effet lorsqu’elle est “seule”: elle ne sert vraiment que si elle est correctement rédigée et parfaitement en adéquation avec le contenu qu’elle décrit.

La plupart des moteurs utilisent cette balise pour illustrer les résultats. Il y’a donc également un usage “marketing” de la balise <meta-description> à envisager: la rédiger en bon français, et la rendre intéressante à la lecture, et accrocheuse permet de mieux convertir les visiteurs en provenance des moteurs.

1.3 La balise <meta name=”keywords”>

La balise <meta-keywords> n’a plus grande utilité en termes d’optimisation. Sur le même schéma que la balise <meta-description>, son renseignement n’a d’intérêt que si les termes sont en parfaite adéquation avec le contenu du document

Les utilisations détournées qui ont été faites de cette balise, ainsi que l’amélioration des algorithmes de thématisation des moteurs de recherche font que la balise <meta-keywords> peut pratiquement être considérée comme dépréciée et inutile.

1.4 La balise <meta name=”revisit-after”>

La balise <meta-revisit-after> est très souvent mal interprétée: elle n’indique pas au moteur la fréquence à laquelle il doit revisiter la page, mais le délai minimum à respecter avant de revisiter la page. Certaines pages importantes sont susceptibles d’être visitées plusieurs fois par jour: il est inutile voire néfaste de renseigner cette balise.

1.5 La balise <meta name=”robots”>

Ici, on entre dans le domaine de “l’optimisation par la qualité du contrôle du contenu”.
Cela peut paraître idiot à la première réflexion, mais “empècher l’indexation de contenu” peut s’avérer une technique payante en termes de “confiance moteur” (cf. TrustRank).

Certaines pages n’ont pas vocation à être indexées: des formulaires, des pages “techniques”, des pages non-réécrites (cf. URL-rewriting ci-dessous), etc…
Ces pages, qu’on ne souhaite pas voir indexées car elles ne sont de toutes façons pas “convertissantes”, et ne lient pas vers des pages “intéressantes”, peuvent être affublées d’un <meta name=”robots” content=”none”>.

Même si cela reste à prouver, je pense très sérieusement que l’interdiction d’indexation de ce genre de contenu peut faire gagner des points dans le calcul de la confiance à accorder par le moteur à un site. Dans le cas de réécriture d’URL (URL-rewriting) par exemple, cette technique permet d’éviter l’indexation de contenu dupliqué (cf. duplicate content).

Ne pas renseigner cette balise équivaut à renseigner <meta name=”robots” content=”all”>, ce qui correspond à <meta name=”robots” content=”index,follow,archive”> (droits d’indexation, de considération des liens, et de mise en cache).

1.6 Les balises de type <link rel=”">

Ces éléments d’entête n’ont pas à ce jour d’efficacité démontrée en termes de positionnement.
Néanmoins, il se peut qu’elles aient une certaine efficacité dans la perception générale d’un site. Notons que Google semble faire des hits sur les feuilles de style, qui ne sont liées d’aucune façon si ce n’est via une balise <link rel=”StyleSheet”… >: cela indique peut-être qu’il commence à considérer ces liens d’une certaine façon.

1.7 Les autres éléments de <head>

Il est inutile de surcharger outre mesure l’entête des pages. Evitez à tout prix le spam qui consiste à renseigner toutes sortes de balise, voire d’en créer pour les remplir de mots-clés.

2. Optimiser le contenu (<body></body>)

L’optimisation du contenu concerne tout ce qui se trouve entre <body> et </body>. L’optimisation du contenu en lui-même est en fait à la fois très simple (peu de choses à faire), et complexe (en faire assez sans en faire trop, travail long et parfois pénible…).

2.1 Optimiser son contenu “texte”

Le texte contenu dans une page doit être avant tout rédigé pour faciliter la lecture par le visiteur, mais peut être optimisé pour les moteurs de recherche également. Entre autres conseils:

densité de mots-clés: essayer de répéter (sans exagérer) les mots-clés (et phrases-clés !) les plus importants de la page.
synonymes: pour éviter de surcharger la page et de la rendre inexploitable par la sur-répétition de mots-clés, il est important d’utiliser des synonymes et des tournures de phrases alternatives: les moteurs sont en mesure de faire la relation entre certains termes.
2.2 Structurer et présenter le contenu “texte”

Certains éléments de structure et de mise en forme ont une relative importance dans l’optimisation du contenu. C’est le cas des “headings” (<hn>), de la graisse (<strong>, <b>) et de l’emphase (<em>, <i>).

2.2.1 Les “headings”, <h1> à <h6>

Ces éléments permettent de structurer le contenu d’un document en le hiérarchisant. Ils sont comparables à des titres de chapitres, ou des rubriques.

<h1> est le niveau supérieur, à priori unique pour le document: il doit être le plus cohérent possible avec le titre du document (<title>). Par la suite, plusieurs <h2>, plusieurs <h3> etc… jusqu’à <h6> peuvent être utilisés.

Ces éléments doivent être optimisés à la manière de <title>: court, dense, précis et favorisés à gauche.

2.2.2 La graisse et l’emphase

Il semblerait que la mise en gras (<strong>, <b>) et l’emphase (<em>, <i> - italique à l’écran) confèrent aux termes affectés un supplément d’importance au sein du contenu. Sans pour autant mettre tous ses mots-clés en gras ou en italique, il peut être avantageux de privilégier ce type de mise en forme pour des segments de texte qui contiennent les mots, ou phrases-clés qui concernent la page.

Note: il semblerait que <strong> et <em> se voient confier plus d’importance que <b> et <i>.

2.3 Optimiser le contenu “image”

Les images comptent!
Il peut s’avérer intéressant de penser à optimiser au moins un élément de la balise HTML <img>: l’attribut alt=”".

alt=”" permet de renseigner un contenu texte alternatif à l’image. Mettez-y de l’information pertinente, sans en abuser: une très brève description de l’image dans son contexte est un bon moyen d’optimiser cet élément.

Exemple: <img src=”img/percheron.jpg” alt=”Percheron (cheval)” />

3. Optimiser la structure

3.1 Optimiser les URLs

“URL” signifie en anglais “Uniform Resource Locator”.
C’est l’adresse du document: http://www.example.org/dossier/fichier.ext

Deux aspects importants en matière d’optimisation des URL sont l’aspect statique, et l’inclusion de mots-clés.

3.1.1 Inclure des mots-clés dans les URL

On peut faire bénéficier au document d’un petit peu de pertinence additionnelle en nommant idéalement les dossiers et documents. Pour ce faire, on utilisera de préférence un ou des mots-clé “général” pour le dossier, et un ou des mots-clé “précis” pour le nom du document. Exemple pour une page “Rapport sur le réchauffement climatique”:

http://www.example.org/rapports/rechauffement-climatique.html

Séparateurs: attention aux caractères utilisés pour séparer les mots: ils ne sont pas tous séparateurs.
On notera comme séparateurs fréquemment utilisés: le tiret, le +, la virgule, le pipe | et le point.
Le tiret-bas, ou “underscore” n’est pas un élément séparateur:

rechauffement-climatique est vu par un moteur comme “rechauffement” & “climatique”
rechauffement_climatique est vu par un moteur comme “rechauffement_climatique” en un seul bloc

Le fait de nommer correctement les fichiers de type “image” est important également.

3.1.2 Aspect statique des URL (sites dynamiques)

Contrairement à certaines idées reçues, les moteurs sont capables de visiter les URL complexes faits de variables multiples.

L’indexation de ces pages peut néanmoins être compromise par la difficulté que peut rencontrer le moteur à déterminer l’unicité du document. En effet, parmi les variables peuvent se retrouver des variables de session, qui sont propres au visiteur et à sa visite: de visite en visite, des URL différents (index.php?view=contenu&sid=12345 & index.php?view=contenu&sid=67890) risquent d’être fournis, présentant un contenu identique.
Pour ces mêmes raisons, des URL trop complexes, composés de trop de paramètres, peuvent poser problème: ces documents seront indexés, mais risquent de l’être plus tardivement que s’ils étaient présentés différemment.

Pour faciliter l’indexation rapide des documents, il vaut mieux privilégier une présentation sous forme “statique”, qui donne l’impression d’être un document unique disponible sur le serveur. La technique utilisée pour ce faire est l’URL rewriting.

L’URL rewriting consiste à présenter le contenu sous des URL de type “statique” (example.org/dossier/fichier.ext), alors que ce contenu est généré suite à une requête faite sur une base de données, après identification de certaines variables.
La technique consiste à utiliser des “règles de réécriture”, qui donnent instruction au serveur d’interpréter ces URL “statiques” comme des URL “dynamiques”. Dans le cas ci-dessus, faire comprendre au serveur qu’il doit considérer cette page comme “index.php?a=dossier&b=fichier“.

Cette technique, associée à l’inclusion de mots-clés dans les URL (cf. 3.1.1), permet d’obtenir des URL parfaitement optimisés.

3.2 Optimiser la navigation: rendre son contenu accessible

Cette règle devrait déjà être appliquée pour vos visiteurs: pas de contenu à plus de 3 clics de la page d’accueil.

Pour les moteurs, il en va de même. Je dirais même 2 clics.
Assurez vous que votre contenu est accessible facilement, et depuis un maximum de documents. Le liage interne d’un site (Internal Linking) est extrêmement important: si une page “A” n’est accessible que depuis une ou deux autres, elle-mêmes liées depuis peu d’autres pages, cette page “A” risque de n’être vue que très tardivement, et de ne se voir confier que peu d’importance.

Quelques pistes à explorer:

a) Plan de site (sitemap)

Il est important de fournir aux moteurs une page depuis laquelle sont liés les documents ou les niveaux d’arborescence de votre contenu les plus importants. Un plan de site permet d’effectuer des liens vers des pages de niveau 1, 2 ou 3 (nombre d’étapes depuis la home page) assez facilement.
Lier la page “sitemap” depuis toutes les autres pages de son site permet de lui conférer de l’importance; importance qui sera en partie transmise aux pages liées depuis le “sitemap”.

b) Liens connexes

Il est important de lier les documents entre eux, d’autant plus les documents de même niveau.
Exemple: sur une page “rechauffement-climatique.html”:

Liens connexes:
- fonte-des-glaces.html
- pollution-atmospherique.html
- ecologie.html

Note: Un système similaire est en place sur ce blog: voir à la fin du billet.

c) Mise en évidence des nouvelles pages

Tout nouveau contenu doit être vu, vite vu, et bien vu.
Songez à des méthodes permettant d’afficher sur votre page d’accueil, ou sur vos pages internes, des liens vers les documents que vous avez créé récemment. De la sorte, vos nouvelles pages seront indexées plus rapidement.

3.3 Transférer les bons éléments thématiques

Ce point rejoint le précédent à propos du liage interne.

Faire des liens internes est important, mais ce qui est encore plus important est de bien choisir le texte de l’ancre des liens.
Le texte de l’ancre, c’est la partie qui se trouve entre <a href=”"> et </a>: le texte sur lequel on clique.

Il est primordial de placer les liens (ici “internes”, mais c’est valable pour tous) sur le texte qui correspond à la thématique de la page “cible” du lien. Evitez les liens du style “cliquez ici”, ou “en savoir plus”.

3.4 Optimiser son code

Il faut arriver à réduire au strict minimum la place prise par “le contenant” sur “le contenu” dans le code HTML de vos pages.
Au plus vous avec de contenu pour peu de contenant, au mieux.

Privilégiez donc l’utilisation de <div> pour la structure de vos sites, plutôt qu’une mise en page faite de <table>.
Privilégiez également l’utilisation d’une feuille de style (Cascaded StyleSheet, CSS): nommez vos éléments, et reportez les informations de mise en forme dans un fichier .css à part, cela allège fortement le code de vos pages, et laisse plus de place au contenu.

Les méthodes décrites ci-dessus, sans être exhaustives, vous permettent de mettre toutes les chances de votre côté, en ayant préparé un contenu sain, accessible, et optimisé pour les moteurs de recherche.

Associées à un référencement agressif, ce type d’optimisation permet d’obtenir d’excellents résultats.

Note importante: les techniques décrites ci-dessus sont toutes des techniques “régulières”. Aucune des optimisations ci-dessus ne présente de risque de pénalisation tant qu’elles sont utilisées à bon escient et sans abus.

Un référencement passe toujours par une préparation complète de son site.
Les ajustements techniques
Un code html propre est un gage de qualité pour un site. Les balises sont-elles toutes utiles ? Y-a-t’il des pollutions dans votre code (des paragraphes vides ou des balises de font en double) ? Voilà le genre de questions qu’il faut se poser. En fait, la stratégie de référencement doit s’appliquer très tôt, à la création du site, ou à l’occasion d’une refonte du site. Si vous ne l’avez pas fait au départ, les référenceurs doivent s’en charger avant de soumettre votre site aux outils.

Côté technique, on sait aussi que certains langages comme le Flash ou l’ASP posent des problèmes lors du référencement. Pour éviter de « déplaire » aux outils, une préparation technique est indispensable. Alors, les robots peuvent naviguer dans votre site sans être gênés par les adresses dites « exotiques ». Nous en avons déjà parlé : il s’agit de l’ « URL rewriting ».
Les ajustements éditoriaux
Les outils de recherche collent de plus en plus aux attentes des internautes. Et qu’attendent les internautes aujourd’hui ? Du contenu, des informations, des détails techniques. C’est la première fonction du web : donner des informations aux visiteurs.
Ainsi, les outils de recherche cherchent de plus en plus des sites capables de satisfaire cet appétit d’info. Plus votre contenu est analysé comme large et pertinent, mieux vous serez placé. La popularité reste primordiale pour un site. Il faut absolument développer un réseau en ligne, des partenaires vers lesquels vous ferez des liens et vice versa.
Enfin, n’oubliez pas de vous présenter. Le nom et l’adresse de votre société doivent être accessibles sur votre page d’accueil (quand on trouve des informations, on aime savoir qui nous les a fournies, on aime identifier la source.)
Ce qui ne se voit pas
Finissons cet article sur les balises méta, dont on parle tant depuis l’apparition du référencement payant. Elles seraient, dit-on, obsolètes ! Ce n’est pas entièrement faux. Ce qui est sûr, c’est que certaines ont perdu leur importance. Dépassées par le contenu et la popularité, elles occupent une faible place dans les algorithmes des outils. Mais cela ne signifie pas qu’il faut les oublier totalement, au contraire. Prenez toujours soin de les remplir, c’est un plus, surtout si elles sont bien renseignées.
Essentiel mais pas suffisant
Preuve que le référencement est une affaire de spécialiste : même après tout cela, rien n’est gagné pour votre site en terme de positionnement et de retour qualifié.
source sam-mag

Syndication

RSS 2.0

Atom

fonds d'écran sur les médias sociaux : google+ facebook twitter Like-Rank

Traduction

Google

Traduire tout ce site :

Choix :

Météo

Aujourd'hui

Département

Sondage

Que pensez-vous de de notre site ?

Super !!!

Très bien !

Bien

Bof ...

Nul ;-(

Résultats

Calendrier

<< Novembre  2017 >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
30 31 01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 01 02 03

Spécial

Phortail est distribué sous licence GNU/GPL, vous pouvez le modifier et l'utiliser librement pour créer votre site web, qu'il soit personnel, associatif, institutionnel ou commercial.
Haut

| Fonds d'écran gratuits | référencement efficace | Aide au référencement | Echange de liens en dur automatique | Fonds d'écran gratuits automobiles | Fonds d'écran sexy | Gifs animés | Les indiens d'amérique | Salvador Dali | screensavers free | Artistes et photos en ligne | free wallpapers | wallpapers free |


Réalisé avec Phortail par unesourisetmoi.info pour un référencement efficace de votre site
version:

PHP version 5.6.32




Admin

audit positionnement, Audit référencement ...

Page générée en 0,028 secondes