un simple agrégateur, lecteur de flux rss pour tout suivre .... par: fonds d'écran - Kriss Feed, version : 7 - Google
  • Wednesday 23 August 2017 - 11:08
    Comme sur Facebook, il est désormais possible de rajouter des textes et des couleurs à ses Statuts WhatsApp (CCM) — En début d'année, WhatsApp succombait à son tour à la mode des Stories, à la différence près que ce type de format s'appelle Statuts sur la messagerie. Jusqu'à aujourd'hui, il était seulement possible de publier une photo ou une vidéo en Statut. Mais avec la dernière mise à
  • Wednesday 23 August 2017 - 11:04
    Dos aux Anglais, mais face à son peuple. Juchée tout en haut de la plus grande colonne de France, la statue de Napoléon 1er admire la plaine boulonnaise. Haute de 54mètres, cette colonne symbolise encore aujourd’hui les épopées napoléoniennes. Son piédestal est totalement recouvert de plaques de bronze retraçant l’histoire de la Grande Armée en 1805. Sous le Premier Empire, Nap...
  • Wednesday 23 August 2017 - 11:03
    from Silicon
    Google vient de lancer une version de Chrome OS conçue pour déployer les Chromebooks à grande échelle dans les entreprises.
  • Wednesday 23 August 2017 - 11:02
    Mercato live: suivez en direct les infos mercato, les rumeurs, signatures concernant notamment le mercato om, mercato psg, mercato asse, mercato ol
  • Wednesday 23 August 2017 - 11:01
    Mathieu, votre discipline, la course en ligne, paraît très éloignée du polo… «Oui, mais c’est le monde du canoë-kayak. On se connaît, mais on se croise très rarement, à cause des calendriers très denses. La preuve, des championnats du monde en ligne ont lieu en République Tchèque en même temps que ceux de Saint-Omer.» Vous êtes ici toute la ...
  • Wednesday 23 August 2017 - 11:00
    Surprise ! l Douze ans après le dernier épisode, Microsoft annonce le développement d'une suite d'Age of Empire (CCM) — C'est fou ce que le temps passe vite. Auriez-vous parié que le cultissime jeu de stratégie en temps réel Age of Empires de Microsoft fête ses vingts ans cette année ? Et pourtant c'est bel et bien le cas. Après le premier épisode paru en 1997, faisant évoluer le joueur de
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:58
    L'homme qui a foncé lundi sur deux abribus faisant un mort et un blessé doit être présenté ce mercredi matin à un juge... 
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:57
    from Fubiz™

    Installée à Melbourne, la photographe Kate Ballis est néanmoins une habituée des paysages californiens. Du parc National de Joshua Tree à Palm Spring, l’artiste australienne a voulu montrer un visage différent de la California en utilisant la photographie infrarouge. Grâce à cette technique, Kate Ballis rend visible l’imperceptible. « Je suis fascinée par l’énergie invisible et je suis enthousiaste à l’idée de capturer un monde qui n’existe qu’hors de la perception humaine, comme un souvenir que l’on a du mal à identifier avec précision.« , explique-t-elle. Sa série intitulée « Infra Realism » nous offre un voyage surréaliste au coeur de la Californie sur laquelle elle pose un regard neuf. Découvrez également ses photos sur son compte Instagram.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:55
    Trois mois après la défaite historique à la présidentielle et aux législatives, les socialistes se retrouvent à La Rochelle pour faire le point. Tout est à refaire.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:53
    Face à Benjamin Castaldi, Anthon Mehl s'est amusé de la propension de l'animateur de télévision à réaliser de mauvaises affaires.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:52
    Si des sacrifices financiers sont encore demandés au Français, l'ancien porte-parole du gouvernement de François Hollande estime qu'ils ne sont pas à imputer au quinquennat précédent.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:50
    Près de 500 kg de cornes du pachyderme vont être vendus sur Internet en Afrique du Sud, qui a levé le moratoire sur ce commerce très juteux.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:50
    La direction du Barça trouve intolérable que ses joueurs se soient pris en photo avec Neymar quelques minutes seulement après leur communiqué assassin...
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:50
    from Fubiz™

    Au bord de la mer ou au coeur des montagnes, la nature permet à l’homme de vivre des sensations aussi intenses qu’impressionnantes. Quoi de plus beau que de capturer ces moments de haute voltige, et d’associer la beauté et l’aventure en une sublime photographie ?
    Telle est la promesse tenue par cette sélection d’images Adobe Stock, la banque d’images d’Adobe qui révolutionne le genre grâce, notamment à une variété de collections inédite. Dévoilant aussi bien les paysages que l’exploit physique, la photographie est une façon unique de capturer un effort, le tout avec une vue à couper le souffle. Couleurs, reliefs, reflets de l’eau, effets de vertiges, le moindre détail doit être pris en compte par le photographe pour faire de son image un moment d’extrême aventure unique et impressionnant.

    Découvrez ci-dessous ces images à couper le souffle.

    Jeff Carlson Photo

    Blend Images

    Canvas Images 

    Aurora Photos

    Cavan Images

    Cavan Images

    Blend Images

    Cavan Images

    Jeff Carlson Photo

    Jeff Carlson Photo

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:49
    Le fourgon portait l'inscription «Convoi exceptionnel» à l’avant et à l’arrière du véhicule...
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:45
    Invité sur Europe 1 mercredi matin, Benjamin Castaldi assure que l'équipe de "Touche pas à mon poste" a "beaucoup travaillé cet été" pour la nouvelle formule de l'émission.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:44

    L’urne de mariage est un élément à la fois fonctionnel et décoratif d’un mariage, qui peut devenir la pièce maîtresse de votre plus grand jour. Il s’agit d’une pratique assez récente et comme une alternative à la liste de cadeau. Donc, pour ne pas imposer la participation des invités, il faut savoir choisir l’urne de [...]

    Cet article Urne de mariage : lequel choisir ? est apparu en premier sur Le Comptoir Web.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:42

    Des "signes d'apaisement" apparaissent dans la crise autour du programme nucléaire nord-coréen, mais la situation reste "compliquée et sensible" et de nouvelles sanctions américaines visant des organisations et individus russes et chinois "ne va pas faciliter" une solution pérenne, a prévenu Pékin aujourd'hui.

    » Lire aussi - Le poids de la Chine dans le commerce nord-coréen en 5 chiffres

    "La situation extrêmement tendue" autour de la Corée du Nord "présente des signes d'apaisement, bien qu'elle reste hautement compliquée et sensible", a jugé Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. En revanche, a-t-elle jugé, les nouvelles sanctions dévoilées par Washington "ne vont pas aider à trouver une solution" et ne "facilitent pas" la coopération de la Chine dans ce dossier.

    LIRE AUSSI:

    » Donald Trump assure que la Corée du Nord commence à «respecter» les États-Unis

    » Kim sorti vainqueur du premier bras de fer avec Trump

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:42

    "Tout le monde rencontre des problèmes de batterie avec son smartphone. Et nous avons tendance à les poser sur toutes les surfaces planes disponibles." C'est à partir de ces deux constats, apparemment décorrélés, que Timothée Le Quesne et Daniel Lollo ont créé Energysquare. Et pour cause, l'ingénieur et le designer se sont associés afin de concevoir un nouveau type de chargeur sans fil, dont l'ambition affichée est de "devenir un nouveau standard de charge auprès des constructeurs de matériel électronique."

    Concrètement, le chargeur se compose de deux éléments principaux. D'une part, un "pad" permet de déposer l'objet que l'on souhaite recharger. De l'autre, un autocollant est collé au téléphone. Un dispositif qui affiche des caractéristiques très prometteuses : temps de charge similaire à celui d'un chargeur classique, possibilité de charger plusieurs objets en même temps, pas d'émission d'ondes électromagnétiques...

    Après avoir vendu plus de 1000 chargeurs via une campagne de financement participatif sur Kickstarter et gagné un Prix de l'innovation au CES 2017, le plus grand salon d'électronique au monde, Energysquare ambitionne de sortir son produit dès l'été 2017. A propos des Prix EDF Pulse, Timothée explique qu'ils s'inscrivent dans une continuité pour la start-up. "Nous travaillons avec EDF depuis le tout début du projet, alors que nous étions encore étudiants. EDF est dans l'optique d'aider les start-up, ils sont derrière le projet depuis le début, c'est une continuité pour nous".

    > Je vote pour cette start-up

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:40
     La chaîne de télévision Massira, proche des rebelles Houthis qui contrôlent la capitale yéménite, a fait état de plus de 30 morts.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:40
    Les Françaises ont été éliminées en demi-finale par les Anglaises (3-20), mardi 22 août. Franceinfo tire les enseignements de cet échec.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:40
    Il rejoint dans les médias d’autres personnalités politiques…
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:38

    Bien que circulant seule et de taille modeste, la camionnette interceptée le 15 août par les douaniers d'Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques, méritait bien l'inscription "convoi exceptionnel" qu'elle arborait: plus de 30 kg de cocaïne et 56kg de cannabis y étaient dissimulés, indique aujourd'hui un communiqué des douanes.

    "Un procédé original", sinon des plus efficaces, "pour camoufler un transport de stupéfiants, relèvent les douanes. Intrigués par la présence du panneau "convoi exceptionnel", rédigé en langue française et espagnole, les douaniers avaient arrêté le véhicule, immatriculé en Espagne, pour le contrôler.

    "Le chauffeur, un homme de nationalité néerlandaise résidant en Espagne, âgé de 45 ans, indique revenir de Malaga, se rendre aux Pays-Bas et ne rien avoir à déclarer au service des douanes. A l'arrière de la camionnette, sont pourtant découverts quatre grands sacs transparents renfermant de l'herbe de cannabis", selon le communiqué des douanes.

    Une fouille plus approfondie menée à la base des douaniers a permis de découvrir quatre caissons en bois dissimulés sous un matelas et renfermant des paquets de cocaïne. Au total, les stupéfiants saisis sont évalués à quelque 2,4 millions d'euros sur le marché illicite.

    En 2016, la douane française a saisi 83,4 tonnes de drogues, en grande majorité du cannabis (11,7 tonnes d'herbe, 52,7 tonnes de résine) et de la cocaïne (11,7 tonnes), rappellent les douanes.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:37
    Le paysage concurrentiel a changé depuis la dernière mise à jour du Note de Samsung. Le Note 8 disposera-t-il des fonctionnalités requises lui permettant de maintenir un prix très haut de gamme ?
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:36
    "Lady Diana, la femme qui s’était trompée de vie", un documentaire diffusé mercredi sur France 3 revient sur la personnalité tourmentée de Lady Diana. Pour son co-réalisateur, Gérard Miller, la jeune femme ne pouvait mourir que tragiquement.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:35
    from Fubiz™

    Il y a quelques mois nous vous dévoilions le concept électrique du célèbre van Volkswagen, grand ami des amoureux de voyage ou encore des surfers entre les années 50 et 80. Le constructeur dévoile de nouvelles maquettes et une date de mise sur le marché annoncée pour 2022. Pourvu d’un design tout électrique et futuriste, cette nouvelle version gardera son aspect utilitaire et permettra toujours de voyager en groupe. Encore un peu de patience pour voir ce nouveau « van » arpenter les bords de mer.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:35

    C'est une affaire dont le club de La Rochelle se serait bien passée. A la veille de la reprise du Top 14, Sud Ouest révèle que le troisième ligne de l'équipe, Jason Eaton ainsi que Romana Graham, ancien de la Rochelle, seraient tous les deux visés par des plaintes. 

    Les deux joueurs auraient participé à une rixe dans la nuit de jeudi à vendredi dernier et blessé un homme de 40 ans qui se serait vu délivrer une incapacité totale de travail de 21 jours. 

    Le président de La Rochelle, Vincent Merling n'a pas souhaité commenter l'affaire. Le Stade Rochelais se déplace à Brive, samedi, pour le compte de la première journée du championnat de France. 

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:34

    L'ancien ministre Stéphane Le Foll a jugé aujourd'hui que les "sacrifices" financiers demandés par le gouvernement actuel ne pouvaient plus être mis sur le compte du quinquennat de François Hollande, qui a vivement mis en garde son successeur hier.

    » Lire aussi - Réforme du Code du travail : l'avertissement de Hollande à Macron

    "On s'aperçoit que la croissance et la reprise sont là. La France va mieux", a salué le député socialiste sur BFMTV et RMC. "J'avais dénoncé dès le mois de juillet la manière dont étaient présentées les questions budgétaires en disant "c'est la faute du gouvernement précédent", a-t-il dénoncé, déclarant vouloir "rétablir des vérités et être objectif".

    "Dire "on est obligé de faire des sacrifices parce qu'il y a une situation qui est complètement dégradée", ne tient plus. S'il y a des sacrifices qui sont demandés c'est parce qu'il y a d'autres raisons, politiques", a lancé à l'adresse de l'exécutif l'ancien porte-parole du gouvernement sous François Hollande.

    » Lire aussi - Cazeneuve, Royal, Le Drian: que vont devenir les ministres de Hollande?

    L'ancien président a lui fermement mis en garde Emmanuel Macron depuis Angoulême hier après-midi, l'exhortant à ne pas "demander aux Français des sacrifices qui ne sont pas utiles" et à ne pas "flexibiliser le marché du travail au-delà de ce que nous avons déjà fait".

    "La loi El Khomri, il y avait la négociation au sein de l'entreprise d'un certain nombre de choses, pas de tout. Et puis il y avait d'autres points très importants, la pénibilité, le compte personnel d'activité", a défendu Le Foll, dénonçant ceux qui "crachent dans la soupe", citant en exemple le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner et le président du groupe la République en marche au Sénat François Patriat, issus du PS.

    LIRE AUSSI:

    » Code du travail: ce que l'on sait après la concertation organisée par le ministère

    » Macron à l'épreuve de la réforme du Code du travail

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:32
    L'Ecossais revient sur cette période dans un long article consacré à son engagement féministe...
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:32
    Son départ fait suite à deux accidents meurtriers en deux mois impliquant des navires de la 7e flotte, que l’amiral Aucoin commandait depuis 2015.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:31
    Les automobilistes qui ont emprunté, ce mercredi matin, la D941 qui relie Ruitz à Béthune n’ont pas pu rater la carcasse calcinée dans le fossé au niveau du rond-point à la sortie d’Haillicourt. Les pompiers de Bruay-Houdain sont intervenus vers 1 h 50. Ils ont trouvé une Peugeot 106 sur le flanc, complètement embrasée. Si la voiture a été détruite dans l’incendie, ils n’ont secouru aucune vict...
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:30
    L'homme qui a foncé sur des abribus et tué une personne à Marseille va être mis en examen pour "assassinat".
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:29

    Olivier Faure (PS), président du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée, ne prône pas un "retrait" du projet de réforme du droit du travail mais rappelle les "lignes rouges" dont le franchissement "justifierait l'opposition totale" des socialistes.

    » Lire aussi - Réforme du Code du travail : l'avertissement de Hollande à Macron

    Interrogé sur La France insoumise, qui a appelé à des manifestations contre la réforme du Code du travail lancée par le gouvernement, Faure, chef de file des députés socialistes, a assuré ne pas être "pour un retrait" du projet. "Je considère que le code du travail doit évoluer et qu'il est plutôt sain de vouloir tenir compte d'un certain nombre d'évolutions. En même temps il y a un certain nombre de lignes rouges que nous ne voulons pas voir franchies", a-t-il expliqué sur franceinfo.

    » Lire aussi - Code du travail: dernières rencontres avec les partenaires sociaux

    Le député de Seine-et-Marne a cité "le plafonnement des indemnités prudhommales pour licenciement abusif", "le périmètre qui permet d'apprécier les licenciements pour les entreprises multinationales" mais aussi "le compte pénibilité" sur lequel, a-t-il dit, "il y a beaucoup de renoncements opérés par le gouvernement".

    Ces sujets "ont été effectivement imaginés par le même Emmanuel Macron pour la loi dite El Khomri mais avaient été repoussés par la majorité de l'époque, qui avait refusé d'emboîter le pas d'Emmanuel Macron", a rappelé Faure.

    » Lire aussi - Macron à l'épreuve de la réforme du Code du travail

    Sur le périmètre de référence pour les licenciements, "aujourd'hui on observe la situation de l'entreprise au niveau international pour les grands groupes. Demain, avec la loi qu'on imagine être celle d'Emmanuelle Macron, ce sera uniquement une caractérisation qui se fera sur le plan national. Ce qui permettra à un grand groupe qui a largement les moyens de payer les licenciements économiques de ne pas le faire, en s'appuyant uniquement sur des résultats nationaux qui au passage peuvent être totalement maquillés", a-t-il dénoncé. "Voilà des lignes que je n'aimerais pas voir franchies, ce qui justifierait notre opposition totale", a-t-il conclu.

    LIRE AUSSI: 

    » 87% des patrons estiment positive la réforme Macron du Code du travail

    » Code du travail: ce que l'on sait après la concertation organisée par le ministère

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:28

    Trente tonnes de thon rouge ainsi que des requins-taupes, interdits à la pêche, ont été saisis à bord d'un chalutier en infraction battant pavillon portugais, dérouté sur le port de Lorient, a-t-on appris mercredi auprès de la préfecture du Morbihan. "Une première estimation avait fait état de 18 tonnes, mais le contrôle physique s'est terminé hier soir et nous avons dénombré 30 tonnes de thon rouge ainsi que des requins-taupes dont la pêche est strictement interdite et qui sont en cours de pesée", a déclaré à l'AFP Kristell Siret-Jolive, de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Morbihan.

    Le "Vila Do Infante", long de 25 mètres, dont le port d'attache est Sagres, a été contrôlé il y a une semaine à 100 milles nautiques (près de 200 km) au large de Lorient, dans la zone économique exclusive (ZEE) française. "Devant la gravité de ces infractions, le navire a été dérouté vers le port de Lorient (...). Le navire et les thons pêchés en infraction ont été saisis", avait indiqué lundi la DDTM dans un communiqué, ajoutant que ces infractions peuvent faire l'objet d'une condamnation pénale assortie d'une amende de 22.500 euros.

    Depuis qu'il a failli disparaître, le thon rouge fait l'objet d'une protection renforcée au niveau international, mais la demande mondiale ne faiblit pas. Dans un communiqué, le comité régional des pêches maritimes de Bretagne (CRPMEM) a annoncé son intention de se constituer partie civile dans l'action au pénal qui sera intentée par le parquet de Lorient contre l'armement propriétaire du navire. "Cette façon d'exercer est totalement contraire aux règles de pêche durable et responsable voulues et mises en pratique par les pêcheurs professionnels bretons", indique le comité régional des pêches. "Nous estimons que cette pratique porte préjudice à l'ensemble de la filière, c'est insupportable en termes d'image. Les pêcheurs professionnels font de nombreux efforts depuis des années en faveur d'une pêche durable", a également dénoncé Jean Piel, du comité des pêches du Morbihan.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:28
    Le nouvelle émission de Laurent Delahousse, qui débutera le dimanche 10 septembre à 19 heures, réserve plusieurs surprises.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:27
    Cette réforme, qui vise à transférer les cotisations salariales vers la CSG afin de "répartir plus équitablement le financement de la protection sociale", devrait bénéficier "à 21 millions de Français", estime le ministère de l'Economie.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:26
     Pourquoi Obama a cité Harper Lee après les incidents racistes de Charlottesville.

    Après les violences de Charlottesville, il a suffi d'un tweet au président Obama pour rappeler les valeurs démocratiques des États-Unis. Quelques mois plus tôt, en janvier 2017, dans le discours d'adieu qui avait précédé l'arrivée de Donald Trump à la Maison blanche, Barack Obama avait averti les Américains des dangers de la nostalgie sudiste. Il s'était alors référé à Atticus Finch, l'avocat blanc défenseur des Noirs, personnage principal de "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur", le célèbre roman de Nelle Harper Lee.

    Et de fait, Harper Lee est encore considérée comme une des meilleures représentantes de la conscience américaine, en dépit de la déception ressentie après la parution récente de "Va et poste une sentinelle", roman qui révèle un Atticus Finch en proie aux préjugés raciaux répandus dans les années 1930.

    Comment comprendre la démarche de Harper Lee, qui a accepté de révéler un inédit polémique quelques mois avant de mourir? Pour mieux connaître cette romancière très secrète, favorable depuis sa jeunesse au mouvement des droits civiques, il est instructif de lire sa correspondance avec un universitaire américain, spécialiste de l'histoire de l'Alabama, Wayne Flynt. "Mockingbird Songs" est un recueil de lettres, malheureusement disponible seulement en anglais, qui permet d'apprécier la véritable personnalité de Nelle Harper Lee et de nuancer les critiques sévères, fréquentes depuis la parution de "Va et poste une sentinelle".

    D'après le témoignage de Wayne Flynt, Nelle n'était ni réservée, ni froide avec ses intimes mais au contraire accueillante, généreuse et surtout pleine d'humour. Certes, la romancière était dotée d'une personnalité atypique; on pouvait même lui reprocher une certaine rudesse mais elle était courageuse et lucide.

    Pendant vingt ans, à partir de 1992, une amitié forte a lié le couple formé par Wayne et Dartie Flynt aux trois sœurs Lee: Louise, Alice et Nelle. À ce moment de son existence, Harper Lee était retournée vivre à Monroeville, petite ville qu'elle avait quittée pour Manhattan en 1949, tant l'atmosphère sudiste de l'Alabama lui était insupportable. D'ailleurs, jusqu'à la fin, Nelle a toujours exclu de placer sa célébrité au service du rayonnement de son État natal. Ainsi s'abstenait-elle de participer au festival littéraire annuel organisé à Monroeville.

    D'après Wayne Flynt, Nelle avait achevé le manuscrit de "Va et poste une sentinelle" en 1957, poussée par l'amertume. Pendant qu'elle vivait à New York, les esprits n'avaient guère évolué en Alabama: la discrimination y était toujours la règle, notamment dans le domaine de la justice et de l'éducation. Et bien plus tard, au début du XXIe siècle, quand le roman a finalement été publié, les progrès démocratiques étaient encore fragiles.

    Ses lettres le prouvent, même âgée et malade, Harper Lee avait conservé son instinct politique: elle continuait à s'inquiéter du terrorisme du Ku Klux Klan et du silence coupable des élites blanches des états du Sud. C'est en toute conscience qu'elle avait diffusé "Va et poste une sentinelle". Son ami Wayne Flynt en atteste, bien qu'affaiblie physiquement, elle était demeurée en possession de ses moyens intellectuels. Son premier roman, sombre et désespérant, correspondait bien à son état d'esprit pessimiste de 2016, l'année de sa mort.

    Harper Lee n'avait guère confiance en ses contemporains. Elle avait donc souhaité s'assurer de son vivant que son éloge funèbre serait conforme à son éthique. C'est pourquoi elle avait pris des dispositions afin qu'un texte de Wayne Flynt soit lu à ses obsèques. Le discours, daté de 2006, insiste sur les valeurs de justice, de tolérance et de réconciliation qui étaient celles qu'Atticus Finch défendait dans "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". Le legs de la romancière à ses lecteurs n'a pas changé de sens: les valeurs de justice et d'égalité sont les plus précieuses de l'humanité.

    "Mockingbird Songs, My Friendship With Harper Lee", par Wayne Flynt, Londres, William Heinemann, 2017.

    Lire aussi :

    Le racisme, le matérialisme extrême et le militarisme: la maladie américaine

    À Boston, des militants d'extrême droite submergés par des manifestants anti-racisme

    Le drame de Charlottesville va-t-il changer les mentalités?

    Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

    Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

    Retrouvez-nous sur notre page Facebook

    À voir également sur Le HuffPost:

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:25
    from PepSEO

    Le jour de votre mariage approche et vous voulez partager aux invités des dragées de mariage pour que ce jour soit mémorable ? La dragée est associée à plusieurs symboles lors d’un événement comme...

    Cet article Comment préparer les dragées de mariage ? est apparu en premier sur PEPSeo.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:23
    from Fubiz™

    Le designer Raku Inoue a toujours été fasciné par les insectes. Papillons, scarabées, libellules, portent pour lui une dimension symbolique, qu’il retranscrit dans ses sculptures délicates composées de fleurs et de plantes. Avec la nature au centre de ses oeuvres, tant dans l’inspiration que dans la composition, le résultat est fascinant et touchant.

    Vous pouvez retrouver son travail sur Instagram et sur son site web.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:18
    Avec l'application 90jours, qui propose des défis pour modifier petit à petit son mode de vie. La transition écologique et le développement durable, tout le monde connaît. Mais tout le monde n'agit pas forcément, à défaut de savoir comment agir concrètement (et bien souvent de motivation). Parce que ce sont les bons réflexes du quotidien qui contribuent à préserver l'environnement,
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:15

    Olivier Faure (PS), président du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée, ne prône pas un "retrait" du projet de réforme du droit du travail mais rappelle les "lignes rouges" dont le franchissement "justifierait [l'] opposition totale" des socialistes. Interrogé sur La France insoumise, qui a appelé à des manifestations contre la réforme du Code du travail lancée par le gouvernement, M. Faure, chef de file des députés socialistes, a assuré ne pas être "pour un retrait" du projet. "Je considère que le code du travail doit évoluer et qu'il est plutôt sain de vouloir tenir compte d'un certain nombre d'évolutions. En même temps il y a un certain nombre de lignes rouges que nous ne voulons pas voir franchies", a-t-il expliqué sur franceinfo.

    Le député de Seine-et-Marne a cité "le plafonnement des indemnités prudhommales pour licenciement abusif", "le périmètre qui permet d'apprécier les licenciements pour les entreprises multinationales" mais aussi "le compte pénibilité" sur lequel, a-t-il dit, "il y a beaucoup de renoncements opérés par le gouvernement". Ces sujets "ont été effectivement imaginés par le même Emmanuel Macron pour la loi dite El Khomri mais avaient été repoussés par la majorité de l'époque, qui avait refusé d'emboîter le pas d'Emmanuel Macron", a rappelé M. Faure.

    Sur le périmètre de référence pour les licenciements, "aujourd'hui on observe la situation de l'entreprise au niveau international pour les grands groupes. Demain, avec la loi qu'on imagine être celle d'Emmanuelle Macron, ce sera uniquement une caractérisation qui se fera sur le plan national. Ce qui permettra à un grand groupe qui a largement les moyens de payer les licenciements économiques de ne pas le faire, en s'appuyant uniquement sur des résultats nationaux qui au passage peuvent être totalement maquillés", a-t-il dénoncé. "Voilà des lignes que je n'aimerais pas voir franchies, ce qui justifierait notre opposition totale", a-t-il conclu.

    Lire aussi :

    » Code du travail : dernières consultations des partenaires sociaux

    » Réforme du Code du travail : l'avertissement de Hollande à Macron

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:15
    Florian Philippot a vivement critiqué les positions de Robert Ménard, qui réclame une union des droites et questionne le leadership de Marine Le Pen au FN.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:14

    C’est un geste d’humanité qu’on aimerait voir plus souvent. Hier, une potato servie par erreur un sein d’un Golden Menu « Big Mac – Frites – Coca » a immédiatement été secourue par les frites qui l’ont adoptée comme l’une des leurs. Et ce, au détriment de plusieurs décennies de rivalité. Récit.

     

    La scène s’est déroulée hier au McDonald’s de Montpellier Aubrussum à la sortie de l’autoroute A9. Alors qu’elle s’attend à être servie avec une douzaine de potatos pour accompagner le sandwich d’un client, Vicky, la plus jeune d’entre elle, est cueillie à la sortie du grill par un cuisinier boutonneux. Étourdi, celui-ci l’ajoute à un grand bac … de frites. « Tout s’est passé très vite, comme dans un mauvais rêve. J’ai été saisie d’un coup hors de l’huile. Les autres ont essayé de me rattraper, de me faire redescendre, mais c’était trop tard : dix secondes plus tard, j’étais lâché au milieu d’une vingtaine de frites adultes » raconte-t-elle recouverte de ketchup.

    Mais là, sur le plateau gras et sous les néons grésillants du restaurant, la magie opère. Contre toute attente, les frites se portent immédiatement au secours de la jeune potato faisant fi d’années de conflit. « Elles m’ont tout de suite prise sous leur aile. Elles m’ont répété que je ne devais pas avoir peur, que j’étais en sécurité et qu’on allait retrouver les miennes. La plus grande d’entre elles – Killian – a même demandé à ce que les autres me fassent une place dans la sauce Deluxe », se souvient-t-elle émue.

    Vers un assouplissement des relations frites/potatoes?

    Aussi anecdotique qu’il puisse paraître, l’événement est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire des patates frites. « Quand on connaît la rivalité qui oppose les deux communautés, le geste des frites ouvre des perspectives excitantes », analyse le professeur Blaise Girard. « Dans ce contexte, on pourrait espérer un assouplissement de relations frites/potatoes dans les dix prochaines années » ajoute-t-il depuis la piscine à boule du restaurant.

    Un geste d’autant plus important qu’il contraste avec les récents évènements du McDonald’s de Bruie-Auriac. Pour rappel, en 2015, une petite frite retrouvée par erreur au sein d’une « boîte de 6 » y avait été réduites en miettes sans ménagement par les nuggets.

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:13
    En décembre 2016, l’annonce par la Chine de l’interdiction de tout commerce et travail de ce matériau d’ici à la fin de l’année a fait souffler un vent d’espoir.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:11
    Guillaume Genton prend l'antenne pour le Grand Direct des Médias et passera au crible toute l'actualité du PAF.
  • Wednesday 23 August 2017 - 10:10
    from le Ravi

    Le cinéma français fantasme sur les banlieues, ces territoires « mystérieux ». A Marseille, les quartiers nord n'échappent pas à la règle. Reportage avec Adam Pianko et Lyès Kaci, deux réalisateurs qui « improvisent ».

    Le bus n°30 se fraye un chemin dans le quartier des Aygalades, aux confins nord de Marseille, avant de s'embarquer dans une côte cerclée par la pinède. Quelques tours HLM montrent le bout de leurs fenêtres : bienvenue à la cité de la Savine, où personne ne passe par hasard. Adam Pianko (1), 74 ans, a fait le chemin à vélo électrique. Il est venu pour l'un de ses nombreux repérages, dans une cité qu'il connaît désormais très bien. Et pour cause, il y a tourné le long métrage Aouine (2)
    - avec son alter ego cinématographique du cru Daniel Saïd - primé en 2013 au Festival international de cinéma méditerranéen de Tétouan, au Maroc. Plus de quatre ans de travail et d'ateliers avec jeunes et moins jeunes pour un résultat assez époustouflant : une chronique de la vie ordinaire d'un quartier dit « sensible » avec son trafic, ses amours, ses jalousies, ses rêves et ses codes, parfois impitoyables. Le tout avec des acteurs amateurs uniquement. «
    Je voulais au début engager un ou deux acteurs professionnels mais il y a tout ce qu'il faut ici, c'est incroyable ! », sourit Adam Pianko.

    « Le film L'Esquive (réalisé par Abdellatif Kechiche. Ndlr) m'a vraiment donné le déclic », continue le réalisateur. Il a en effet une façon particulière de travailler : le moins possible de liens avec les acteurs avant les ateliers où chacun fait part de ses envies, de thèmes à travailler. Il en sort une trame de scénario mais n'écrit rien. Daniel Saïd pose ensuite sa caméra, et c'est parti : impro totale. Ce qui donne une impression de réel troublante, à la limite du documentaire. Avec toujours plusieurs projets sur le feu, Adam Pianko travaille sur une adaptation de l'opéra Carmen, version la Savine 2017, financé par la Politique de la ville. Il a trouvé un pianiste grâce à une jeune femme qui anime bénévolement des ateliers de musique et de théâtre au centre social. « C'est de l'autodidactisme de quartier, le pianiste en question a appris à jouer à la gare Saint Charles ! », lâche-t-il dans un sourire. Une BD, adaptée d'Aouine, devrait bientôt sortir.

    Autre lieu, même décor ou presque : la Solidarité (dites « la Soli »), perchée sur les hauteurs de la ville en pleine rénovation urbaine, où le mistral est plus glacial que n'importe où à Marseille. Il est 10 heures, le quartier s'anime peu à peu. Lyès Kaci, réalisateur d'origine algérienne de 36 ans qui a sorti son premier court métrage en 2005 (3), a rendez-vous à la salle polyvalente avec 7 jeunes du centre social. D'abord financé par l'association Craac (4) pour réaliser un court métrage sur la citoyenneté, le centre social a décidé de continuer l'action, cette fois sur le thème de la mixité hommes/femmes.

    Ryane, Mohamed, Sofiane, Mourad, Athmane, Nasro (oui, aucune fille dans leur groupe…) ont l'énergie de leur jeunesse : entre 15 et 16 ans. Turbulents, Lyès attend qu'ils finissent leur bol de céréales pour commencer à dialoguer même s'il « ne comprend pas tout ce qu'ils disent », s'amuse-t-il. Un peu poussé par les deux animateurs, Bilel et Lliazard, ils déroulent et parlent donc « gadji ». Il y a celles qu'on respecte et celles qu'on ne respecte pas, les « folles » comme ils les appellent. En gros, celles qui ne sont pas vierges avant de se marier. Le langage est cru. Les deux animateurs les mettent devant leurs contradictions : « Et si quelqu'un touche à ta sœur ? » Et l'un d'entre eux de brailler : « Je les déchire tous ! » Ils veulent profiter de leur jeunesse avant de « tomber love ». Mais le machisme n'est jamais loin : « Tu ne compares pas les filles avec les garçons ! » Lliazard résume : « En fait, vous faites des trucs aux autres qu'on ne voudrait pas qu'on vous fasse ? » « Ouais, c'est la vie ! C'est partout pareil… »

    « Le but de ces films est aussi de tordre des clichés, qu'ils alimentent eux-mêmes. Ils savent très bien quelle image ils renvoient d'eux-mêmes. Donc je cherche à les faire réfléchir, à échanger… », explique le réalisateur kabyle. S'il doit respecter un cadre donné, il compte bien amasser de la matière pour travailler sur un long métrage d'ici la fin de l'année.

    Le surlendemain, le tournage débute avec une scène sur « le banc des accusés », le poste avancé pour observer allées et venues dans la cité. Le but est qu'ils improvisent autour d'un récit qu'ils ont eux-mêmes inventé : l'un d'eux leur raconte son histoire avec la sœur d'une figure de la cité. Mourad a revêtu son plus beau survêtement. Action ! Improvisation pour tout le monde car Lyès imagine quasiment en temps réel le déroulé du film tout en s'arrachant les cheveux pour diriger les « acteurs ». Mais le « rec » de la caméra reste le meilleur moyen de les canaliser. Tous ne comprennent pas que les plans doivent être raccords. On refait la scène. Mais ils rigolent beaucoup : « J'étais bien là ? Ch'uis Georges Clooney wallah ! » Pour Bilel, ces ateliers « leur permettent de se visualiser, de voir comment ils parlent etc. Et puis sur une thématique comme celle-là de se rendre compte de la réalité ». Encore une fiction pour certains.

    Clément Chassot

    1. Cf son portrait dans le Ravi n°147

    2. Du nom du cri des habitants pour prévenir de l'arrivée de la police, « alerte » en berbère.

    3. Le miroir : https://vimeo.com/57725881

    4. Centre de ressources pour l'anticipation et l'aide au changement

    Enquête publiée dans le Ravi n°149, daté mars 2017

  • Wednesday 23 August 2017 - 10:09
    Six d'entre eux sont morts à la suite des attentats et la police catalane a mis en examen quatre individus pour "appartenance à une organisation terroriste, assassinats terroristes et possession d'explosifs".