Accueil - Les Fables de Jean de La Fontaine - La Mort et le Malheureux

La Mort et le Malheureux

Inspirée du texte d’Ésope ( le Vieillard et la Mort ), La mort et le Malheureux est la quinzième fable du Livre I de Jean de La Fontaine, publié en 1668 pour la première fois par Claude Barbin, un imprimeur français de l'époque.
Redécouvrons tout cela en texte ET illustrations ...
Décidément " La Mort " ainsi que les divers écrits d’Ésope ont fait plus que inspirer Jean de la Fontaine, qui se plait ainsi à relayer, à s'inspirer de tout cela en adaptant textes et morale à sa " prose ", à son époque.
Une manière donc, de (re)découvrir la Fable et, chose n'est pas coutume le texte qui semble l'avoir inspirée ...
Ensuite, à vous, lecteur, d'en apprécier et la juste valeur et la juste conclusion ...
la mort et le malheureux
la mort et le malheureux : illustration de la fable de La Fontaine . ( G.Doé - BNF )

La Mort et le Malheureux : texte de la Fable .

Un Malheureux appelait tous les jours
La Mort à son secours.
Ô Mort, lui disait-il, que tu me sembles belle !
Viens vite, viens finir ma fortune cruelle.
La Mort crut, en venant, l’obliger en effet.
Elle frappe à sa porte, elle entre, elle se montre.
Que vois-je ! cria-t-il, ôtez-moi cet objet ;
Qu’il est hideux ! que sa rencontre
Me cause d’horreur et d’effroi !
N’approche pas, ô mort, ô mort, retire-toi.
Mécénas fut un galant homme :
Il a dit quelque part : Qu’on me rende impotent,
Cul de jatte, goutteux, manchot, pourvu qu’en somme
Je vive, c’est assez, je suis plus que content.
Ne viens jamais ô mort, on s’en dit tout autant.

Le Vieillard et la Mort : texte d’Ésope.

Un jour un Vieillard, portant du bois qu’il avait coupé,
faisait une longue route.
Succombant à la fatigue, il déposa quelque part son fardeau, et il appela la Mort.
La Mort arriva et lui demanda pourquoi il l’appelait.
Alors le Vieillard épouvanté lui dit: " Pour que tu soulèves mon fardeau "
...
Une ' fable' qui se voulait, déjà, démontrer que tous les êtres humains restent plus que fortement attachés à la Vie, à l'existence, quelle que soit leur vie, misérable ou non, actuelle ...
le vieillard et la mort
le vieillard et la mort : fable d’Ésope .

Jean de La Fontaine : la Morale de cette fable !

Plusieurs ' variantes ' qu'il ne vous reste plus soit à accepter, soit à modifier, soit à interpréter vous mêmes ...
- la Mort finit par tout guérir.
- plutôt souffrir que mourir.
- quelques soient les conditions : tout sauf la Mort ...
Jean de La Fontaine
Jean de La Fontaine : Fable XV du Livre I . ( la mort et le malheureux )
Et ce ne sont pas les " morales " extraites de cette fables qui manquent, parfois aussi farfelues les unes que les autres, mais qu'il faut cependant bien reprendre et dans le texte et dans le contacte des écrits de Monsieur de La Fontaine.
... à vos plumes donc ... :)

autres articles à lire :

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à refOK.fr

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot igcb ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.