Accueil - publications - Le carrelage au sol : attention à la mise en œuvre !

Le carrelage au sol : attention à la mise en œuvre !

Dans les travaux de rénovation d’une maison, le carrelage est une partie particulièrement sensible. En effet, selon le type de carrelage, mais aussi de support, les mises en œuvre ne sont pas toujours les mêmes. Et si donc vous voulez vous lancer dans la rénovation, voire le changement de déco, de votre maison, au niveau de la pose d'un nouveau carrelage, là il y a réellement des choses à savoir et à prendre sérieusement en compte.

La pose de carrelage avec chauffage au sol.

Si votre maison est équipée d’un chauffage au sol, il faudra être particulièrement vigilant. Comme le soulignait la CAPEB il n’y pas si longtemps que ça lors d’une réunion avec des artisans dans le 82, il faut faire attention à certains aspects de la pose du carrelage comme : la bonne épaisseur de la chape, le séchage du support, mais aussi la compressibilité de l’isolant, sans négliger les délais de mise en œuvre, les joints périphériques et le pré-chauffage éventuel.
Cette mise en œuvre sera d’autant plus complexe qu’elle varie selon le type de chauffage : chauffage au sol électrique ou chauffage au sol à eau chaude (réversible ou pas).
Vous l’aurez compris, ces pièges à éviter sont de la responsabilité du carreleur. Sauf si vous êtes vous-même poseur, nous ne pouvons que vous recommander de demander un devis pour la pose de votre carrelage à un professionnel. Car en cas d’erreur, il faudra certainement tout casser pour tout refaire. Le professionnel sera couvert par une garantie décennale. Vous, non.

La pose sans chauffage au sol.

Si vous souhaitez poser un carrelage sur un sol déjà carreler, vous aurez le choix entre casser l’ancien carrelage, ou poser le nouveau par-dessus l’ancien.
La pose de carrelage par-dessus l’ancien.
Si vous posez le carrelage par-dessus l’ancien revêtement de sol, il faudra penser à vérifier sa planéité. Au besoin, réalisez un ragréage et appliquez un primaire d’accroche. Vous vous mettrez ainsi dans les meilleures conditions pour poser votre nouvelle céramique.
Il est à noter cependant qu’il y aura une perte de hauteur de l’épaisseur du nouveau carrelage + la colle. Cela doit être pris en compte, notamment si vous posez votre nouveau sol dans une seule pièce de la maison, ce qui pourrait créer un dénivelé avec les pièces adjacentes.
Et si on casse l’ancien carrelage ?
On peut choisir aussi de casser l’ancien revêtement de sol. Une fois le carrelage et la chape retirés, il faudra tirer une nouvelle chape dans laquelle vous coulerez votre nouveau carrelage. Ce type de pose, bien que plus complexe compte tenu de la somme de travail à accomplir, est préférentielle. Mieux vaut repartir à neuf, que de superposer les couches.
carrelage
carrelage : une pose toujours très délicate .

Faire appel à un carreleur professionnel ? Oui, si vous n’êtes pas sûr de vous.

Si vous avez un doute sur votre capacité à poser correctement de la céramique au sol, il est préférable de faire appel à un carreleur professionnel. Pensez à demander plusieurs devis pour la pose de votre carrelage , et de vérifier les assurances décennales, afin d’éviter les mauvaises surprises, tant en terme de coût, que de risques de malfaçons. Des sites spécialisés, comme Rénovation et Travaux, seront en mesure de vous proposer plusieurs devis.


autres articles à lire :

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à refOK.fr

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot trjbd ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.