Accueil - Santé / Bien être - La pose d'un implant dentaire.

La pose d'un implant dentaire.

La pose d'un implant dentaire, même si cette pratique est de plus en plus courante, n'est cependant pas un acte aussi banal que l'on pourrait le croire. Il faut donc au moins prendre le temps de se renseigner avec précision sur cet ' acte ' avant toute autre chose. Une pratique de plus en plus courante chez les chirurgiens dentistes ou les stomatologues, la mise en place d'un implant dentaire reste cependant une pratique qui relève davantage de l'acte chirurgical et qui demande avant tout de n'être faite qu'en toute connaissance de causes, par des praticiens expérimentés et qualifiés, dans des cas bien spécifiques.

Un implant dentaire, c'est quoi ?

L'implant dentaire, appelé également " ancrage dentaire " est un dispositif médical assez récent qui est constitué d'une vis, en zircone, titane ou autre polymère, que le chirurgien va insérer dans l'os de la mâchoire pour pouvoir ensuite placer, par dessus une couronne, une prothèse dentaire, fixe ou éventuellement amovible.
Cette technique de pointe, apparue en dentisterie dans les années 80 se voit de plus en plus utilisée, notamment depuis les récentes découvertes ( 2010 ... ) de propriétés des matériaux utilisés comme le titane notamment qui évite quasiment tout type de problèmes ultérieurs ( sauf exceptions très rares ).
En résumé, c'est une ' racine artificielle ' destinée à remplacer toute racine naturelle non récupérable ...
Il ne constitue pas une prothèse dentaire, mais un point d'ancrage pour la mise en place d'un prothèse comme les couronnes ou autres 'bridge-pont', voire pour des prothèses amovibles, des appareils dentaires.
implant dentaire
implant dentaire : un acte chirurgical.
Comme tout autre dispositif ' invasif ', destiné à supporter autre chose, l'implant dentaire se doit d'être mis en place dans une structure osseuse solide et de qualité, c'est souvent là où les problèmes peuvent commencer à apparaître ... ( greffe osseuse ... )

Possibilités et étapes du processus de mise en place d'un implant dentaire.

Si en théorie la pose d'un implant dentaire s'avère une opération relativement simple et assez rapide, dans la pratique lorsque l'on en arrive à un tel stade, l'os lui-même peut s'avérer endommager ou de mauvaise qualité, ce qui va compliqué et rallonger tout le processus, et ... le coût de l'intervention.
Normalement, cette 'pose' se pratique en bloc opératoire, ou dans un local dédié du cabinet dentaire. Normalement, toujours, son implantation peut être assez rapide: après incision de la gencive, le praticien va forer un petit trou dans l'os pour pouvoir y insérer l'implant dentaire, voire même, dans la foulée, mettre en place une prothèse provisoire ( ou définitive ) pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques.
MAIS, là nous sommes bien dans le cas théorique idéal !!!
Celui qui  nous prouve que l’entretien régulier de votre santé bucco-dentaire auprès d’un dentiste n'est pas une vaine chose, car si la racine est trop abîmée les choses se compliqueront, si la qualité de l'os de la mâchoire laisse à désirer il sera impossible de fixer correctement cet implant et faudra alors songer, en premier lieu à une consolidation de celui-ci, réalisée via des greffes osseuses ... tout autre chose, tout autre problème !
Si la qualité de l'os est également atteinte, vous devrez passer par des étapes supplémentaires de " régénération osseuse ", avant la pose des implants dentaires.
Il en existe plusieurs types, comme l'augmentation osseuse pratiquée directement, mais les formes les plus courantes sont quand même la greffe osseuse qui va demander un prélèvement d'une petite quantité d'os, ailleurs, qui sera alors placée dans la partie défectueuse de la mâchoire afin de la renforcer de manière efficace; procédé souvent beaucoup plus long pénible et douloureux, plus coûteux que la pose de l'implant elle même également.
Moins connue, mais bien existante, il existe également la " régénération gingivale ", procédé qui via une greffe de gencive va pouvoir corriger des problèmes bien spécifiques.
Si malheureusement vous êtes concernés par l'un de ces deux cas, il vous faudra compter alors un peu plus longtemps pour que l'on puisse, ensuite, pratiquer la mise en place d'un implant dentaire.

Ce qu'il faut, aussi, savoir !

L'hygiène buccale est indispensable, l'on ne cesse de le répéter!
La Santé n'a pas de prix ! ( dit-on ... )
Mais 'SI' vous devez passer par cette étape de la pose d'un implant dentaire, le prix notamment vous en entendrez parler ...
dentisterie
dentisterie : chirurgien dentiste, orthodontiste, stomatologue ...
Alors, renseignez-vous surtout au préalable, voyez si votre praticien à bel et bien une bonne et sérieuse expérience en la matière, si il est véritablement qualifié en parodontologie ou implantation orale.
Faites également un bilan de santé complet car nombres de facteurs, tel le diabète, ou la consommation de tabac peuvent aussi poser problèmes au niveau du bon déroulement de l'opération ou de l'optimisation de son succès.
Ce n'est pas un acte aussi simple et aussi futile que l'on pourrait le penser, alors n'agissez qu'en toute connaissance de causes. :)

autres articles à lire :

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à refOK.fr

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot ladnd ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.