Accueil - Les Fables de Jean de La Fontaine - Le Paon se plaignant à Junon

Le Paon se plaignant à Junon

Le Paon et la déesse Junon sont les deux personnages principaux de cette 17ème fable de Jean de La Fontaine, placée dans le Livre 2, publiée en 1668 également.
Mais pourquoi donc justement 'ces deux personnages ' ? Tout simplement parce  que selon la mythologie le " Paon " est l’oiseau dédié à " Junon " ...
Jean de La Fontaine s'est ainsi inspiré d'un poème de Phèdre, intitulé " plaine du paon à Junon ", pour nous montrer les diverses facettes de la jalousie.
En effet cet oiseau quasi-magnifique de plumage, reste cependant jaloux d'autres, notamment du rossignol, dont il ne parvient pas à atteindre les prouesses vocales ...
Mais la déesse ne s'en laisse pas compter ainsi et, lui présentant les atouts d'autres animaux, lui fait bel et bien comprendre qu'il devrait s'estimer au moins heureux et fier de l'arc en ciel qu'il peut et sait déployer ...
Personne, aucun animal, n'est parfait et celui qui a déjà une qualité comme la sienne devrait largement s'en satisfaire.
Comme quoi  ...

Le Paon se plaignant à Junon. (texte)

Le Paon se plaignait à Junon :
Déesse, disait-il, ce n’est pas sans raison
Que je me plains, que je murmure ;
Le chant dont vous m’avez fait don
Déplaît à toute la Nature :
Au lieu qu’un Rossignol, chétive créature,
Forme des sons aussi doux qu’éclatants ;
Est lui seul l’honneur du Printemps.
Junon répondit en colère :
Oiseau jaloux, et qui devrais te taire,
Est-ce à toi d’envier la voix du Rossignol ?
Toi que l’on voit porter à l’entour de ton col
Un arc-en-ciel nué de cent sortes de soies,
Qui te panades, qui déploies
Une si riche queue, et qui semble à nos yeux
La Boutique d’un Lapidaire ?
Est-il quelque oiseau sous les Cieux
Plus que toi capable de plaire ?
Tout animal n’a pas toutes propriétés ;
Nous vous avons donné diverses qualités,
Les uns ont la grandeur et la force en partage ;
Le Faucon est léger, l’Aigle plein de courage ;
Le Corbeau sert pour le présage ;
La Corneille avertit des malheurs à venir ;
Tous sont contents de leur ramage.
Cesse donc de te plaindre, ou bien, pour te punir,
Je t’ôterai ton plumage.

Le Paon se plaignant à Junon. ( illustrations )

Le paon
Le paon : faisant la roue , déployant toute sa séduction .
Illustration d'époque
Illustration d'époque : la plainte du paon à la déesse Junon.

Le Paon se plaignant à Junon. (morale)

Et dans tout cela me direz-vous, quelle est donc la " morale de cette Fable de Jean de La fontaine " ?
L'on peut en discuter longtemps, mais se plaindre en enviant 'une' qualité d'autrui alors que l'on possède déjà si-même de si beaux ' atours ' montre quasiment La Jalousie, mais également, l'ignorance, l'envie ou l'ambition ...
Le Paon aura donc tôt fait  de comprendre les remontrances de Junon ... s'il ne veut pas perdre son " arc-en-ciel " ...

autres articles à lire :

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à refOK.fr

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot clbe ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.