un simple agrégateur, lecteur de flux rss pour tout suivre .... par: fonds d'écran - Kriss Feed, version : 7 - Google
  • Friday 06 October 2017 - 10:28
  • Thursday 31 August 2017 - 10:40

    C’est aujourd’hui que le gouvernement dévoilera lors d’une conférence de presse le contenu des ordonnances réformant le code du travail. Chantier social majeur pour le président Emmanuel Macron qui promet une «transformation profonde» du fonctionnement des entreprises et de leurs vocations à créer de nouveaux emplois. Dans un entretien réservé au magazine Le Point il s’explique :  « c’est une réforme de transformation profonde» qui «doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat». Premier axe : modifier l’articulation entre les accords de branches et les accords d’entreprises. Deuxième axe : rééquilibrer le dialogue social dans les entreprises. Troisième axe : revoir les mesures relatives au licenciement. «Les indemnités légales en France sont inférieures à ce qui se fait ailleurs en Europe, nous les augmenterons. En revanche, les dommages et intérêts, eux, vont du simple au quintuple pour la même situation», a observé le chef de l’Etat jugeant cela «absurde et injuste». Quoi- qu’il en soit il va falloir sérieusement mettre les mains dans le moteur pour faire redémarrer la tuture France… 

    loi travail, CGT

  • Wednesday 30 August 2017 - 19:09

    Non vous ne faites pas un mauvais rêve du genre : « j’ai rêvé que les républicains s’appelaient les socialistes, non mais tu vois l’truc? ». Non, car c’est la réalité, l'ancien ministre PS de l'Agriculture, Stéphane Le Foll sur l’antenne de RTL a proposé de renommer le Parti socialiste "Les Socialistes". "Il y a bien Les Républicains, les Insoumis, les Verts. Il y a même aujourd'hui les Constructifs. Je pense que de s'appeler Les Socialistes, ce sera aussi une manière d'être présent, d'exister parce que ce nom est important, et puis d'avoir un changement qui permette aussi d'ouvrir ce parti », c’est ce que ce proche de François Hollande a déclaré. Surtout ne pas rester sur les résultats assez médiocres des présidentielles suivis des législatives aller de l’avant. L’idée a bien fait sourire Marie-Noëlle Lienemann (Sénatrice de Paris) elle avait vu le vent venir, en 2016 elle a déposé à l’INPI la marque « Les socialistes ». Reste à déterminer désormais le montant du loyer…

    socialistes

     

  • Wednesday 30 August 2017 - 16:29

    Il a bien parlé à la radio ce matin Adrien Quatennens, le jeune député LFI du Nord fraichement élu. Répondant du tac au tac aux questions de la journaliste Léa Salamé sur France Inter. On aurait presque cru qu’il était à la maison tellement il se sentait à l’aise dans sa rhétorique apprise par coeur sur le bout des doigts. Vous avez dit réforme du travail? Justement c’est une réforme à laquelle son groupe l’assemblée oppose une fin de non-recevoir et quel que soit le contenu des ordonnances qui doivent être rendus publics ce jeudi. Pour lui, la solution ne passe pas par la flexibilité, mais par le retour de l'activité. Petit os, comment on redonne un coup de booster à l’activité si justement les conditions à l’emploi ne sont toujours pas là? On ne le saura jamais et ce n’est même pas son problème, c’est uniquement le problème de la classe dominante, les groupes qui détiennent les capitaux. Le but politique inavoué est bien évidemment d’avoir "the big os", mais celui-ci sera seulement à ronger en attendant inespérément la chute de l’Empire Jupitérien. Du côté de FO Jean-Claude Mailly, affirme que sa centrale syndicale ne défilera pas le 12 septembre aux côtés des autres syndicats contre la réforme du Code du travail. Les ventres mous n’ont plus qu’a bien se tenir d'ici aux 12 ou le 23 on aura le choix …  

    mélenchon

  • Monday 21 August 2017 - 14:36

    Hommage aux victimes et aux inconnus que je n’ai pas eu le plaisir de rencontrer à toutes les victimes innocentes et mortes aveuglement à Barcelone, à Londres, à Paris, à Jérusalem, à Berlin, à Nice, à Milan, à Stockholm, à Créteil et Levallois-Perret, et toutes les villes du monde touchées et disparues à cause de la barbarie terroriste islamiste. Parler en mal de ce fléau qui grandit de jour en jour serait faire trop d’honneur à ces salauds. Parmi les humains que je ne connaissais pas personnellement (je veux dire les vrais humains)  mais que j’affectionnais particulièrement depuis ma tendre enfance, il y en a un que je ne voulais pas voir partir, jamais, et pourtant voilà, il est parti. Jérôme Levitch ce comédien américain né de parents russes juifs, plus connu sous son nom de scène Jerry Lewis ce comique hilarant a tiré sa révérence. Sa première apparition dans un film sans son compagnon Dean Martin le fut dans le film le délinquant involontaire (The Délicate delinquent) en 1957. Quelle coïncidence avec l’actualité qui est très loin de nous faire rire! RIP Jerry!

    Jerry Lewis

  • Saturday 19 August 2017 - 12:45

    À la question la suivante : est-ce qu’au Vénézuéla désormais on peut être inquiété si on n’est pas Chaviste ou fidèle partisan de Nicolas Maduro? La réponse est oui. Pour preuve l’ex-procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega, une adversaire des plus coriaces du président socialiste Nicolas Maduro, est partie se réfugier ce vendredi en Colombie, quelques heures après la confiscation des pouvoirs du Parlement par l’Assemblée constituante qui l’avait démise le 5 août. Pourquoi en est -on arrivé là ?  Luisa Ortega a accusé le président Nicolas Maduro d’être impliqué dans un vaste scandale de corruption autour d’un constructeur brésilien affirmant même détenir des preuves. Situation constitutionnelle qui donne les pleins pouvoirs au président en place par un décret qui rappelle que "tous les organes du pouvoir public sont subordonnés à l'Assemblée nationale constituante". Le parlement en place a obtenu le soutien de l'Organisation des Etats Américains, via son secrétaire général Luis Almagro qui a déclaré "illégitime et inconstitutionnelle » cette nouvelle constituante et pourtant il y en a pour qui cela reste une source d’inspiration…

    maduro, constituante

  • Tuesday 15 August 2017 - 13:12

    Depuis le 7 mai jusqu’à aujourd’hui cela fait exactement 100 jours pour Emmanuel Macron. 100 jours qu’il occupe le poste huitième président de la Ve République française. C’est l’occasion de faire un premier bilan. Passé d’abord par l'état de grâce, les sondages le créditent désormais à 36% d'opinions favorables. François Hollande avait 10% de plus à la même époque. Pourtant le nouveau président français a marqué des points sur le plan international pas assez pour contrecarrer les premières réformes difficiles à faire passer avec une communication assez peu lisible. Code du travail, fiscalité, moralisation de la vie politique, défense et fonctionnaires… Traditionnellement, le 15 août c’est un jour de procession et de célébration pour les catholiques. En France, c'est par la volonté du roi Louis XIII, en 1638, que la fête devient un jour férié. Le souverain entendait remercier la Vierge Marie d'avoir exaucé ses prières, lui donnant un fils, le futur Louis XIV, après 23 ans d'un mariage infécond avec Anne d'Autriche qui fit auparavant trois fausses couches. Est-ce que les instituts de sondage et ses partisans exauceront le chef de l’État à la rentrée? Parce que pour l’instant ce n'est pas payé et en plus ils ont eu la main lourde…

    ascension, macron

  • Monday 14 August 2017 - 15:05

    Tout récemment des millions d'œufs en provenance des Pays-Bas ont été contaminés par une substance appelé le fipronil. Les œufs contaminés sont retrouvés aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Suède et en Grande-Bretagne, ainsi que dans cinq entreprises d’ovoproduits dans certains lots arrivés en France fin juillet. Les autorités Belges ont mis plus d’un mois à prévenir leur voisin Français prétextant le temps de l’enquête.  C’est la société Chickfriend qui a utilisé des produits contenant du fipronil pour le traitement contre les poux rouges pour un meilleurs rendement (encore une histoire d’argent). Depuis, quinze pays de l’Union européenne plus la France ont été touchés par cette défaillance de surveillance alimentaire. Bien évidemment derrière cette affaire s’en cache une autre les apiculteurs eux aussi considèrent que le fipronil et l'imidaclopride, largement employés en traitement des semences, sont responsables de mortalités importantes d'abeilles. Mais les autorités sont rassurantes et c’est ça qui est bien en fait. Le fipronil seul consommé en très grande quantité peut être dangereux, il est donc interdit dans le traitement des animaux destinés à l'alimentation en France. Même avec une consommation de 216 oeufs par ans en moyenne les français sont bien en dessous des seuils fixés par l’UE qui présentent un réel risque d’empoisonnement pour la personne humaine française. La question qui reste en suspend est : si on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs est ce que le nuage de Tchernobyl peut se confondre avec un nuage de lait en loucedé dans une tasse de café même en très faible quantité?

    fipronil

    ____________

    Sources :

    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/l-article-a-lire-pour-comprendre-le-scandale-des-oeufs-contamines-au-fipronil_2323229.html

    https://www.challenges.fr/economie/agriculture/des-oeufs-bio-ont-aussi-ete-contamines-au-fipronil-en-europe_492820

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/laurent-chevallier/laurent-chevallier-fipronil-on-vous-ment-14-08-2017-2149897_424.php

  • Sunday 13 August 2017 - 11:59

    La grave crise politique et institutionnelle que vit actuellement le Venezuela va de rebondissements en rebondissements. Arrestations politiques arbitraires, tortures,  manifestations tous les jours pour réclamer le départ du président et pour qu’il quitte enfin le pouvoir. Depuis quatre mois au moins 125 personnes ont été tuées. La semaine dernière, une Assemblée constituante a doté Nicolas Maduro de pouvoirs très importants malgré le boycott de l'opposition et les vives critiques internationales. L’opposition dénonce une manipulation politique manifeste pour confirmer indéfiniment Maduro au pouvoir. En France la situation au Venezuela et à Caracas notamment piège les partisans de la France insoumise, dont le leader considère la révolution bolivarienne de Hugo Chávez comme une «source d’inspiration» politique. Alors que ceux là même à l’Assemblée dénoncent sans arrêt la légitimité du scrutin démocratique qui a élu le président français Emmanuel Macron avec 66,10 % des suffrages exprimés contre 33,90 % pour Marine Le Pen. La FI affirme que  le Venezuela « n’est surement pas une dictature» puisque « Maduro a été élu »… Effectivement l’a emporté de justesse à 50,61%  face à Henrique Capriles 49,12 % des suffrages exprimés, de quel côté se trouve la légitimité?. Il va falloir sérieusement réviser ses classiques pour se sortir de ce bourbier idéologique qui n’est qu’une lutte de postures qui ne mènent nulle part. Comme l’écrivait si justement Victor Hugo en politique  « l’idéal n’est autre chose que le point culminant de la logique »…

    mélenchon

    __________________________

    Sources :
    http://www.liberation.fr/france/2017/08/11/venezuela-en-crise-embarras-de-la-france-insoumise_1589536
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Élection_présidentielle_vénézuélienne_de_2013
    http://www.europe1.fr/international/venezuela-arrestation-des-chefs-de-lattaque-contre-une-garnison-3409526
    http://lelab.europe1.fr/qui-lit-quoi-1388
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron
    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/publications/contributions-et-discours/2017/annonce-des-resultats-officiels-du-second-tour-de-l-election-presidentielle.148980.html

  • Saturday 12 August 2017 - 17:56

    La dissuasion nucléaire est basée principalement sur la peur du recours par l'autre à l'arme nucléaire. Le fait qu'il n'y ait pas eu de guerre directe depuis 70 ans entre des pays pratiquant la dissuasion nucléaire est mis en avant par ses partisans, mais ne constitue pas une preuve absolue aux yeux de ses détracteurs car désormais nous sommes tout proche de ce point de rupture et la Russie qui était silencieuse jusqu’à présent s’est dit  "très inquiète" des risques de conflit "très élevés" par la voix de son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov : « Je considère que lorsqu'on en arrive presque à la bagarre, celui qui doit faire en premier un pas pour s'éloigner de la ligne dangereuse est celui qui est le plus fort et le plus intelligent" a-t-il déclaré. Le bras de fer risque de continuer en attendant un accord politique sous forme de moratoire entre la première puissance militaire mondiale les USA et la Corée du Nord même si le président Chinois Xi Jinping presse Donald Trump de calmer le jeu des provocations verbales, l’option militaire est bien la seule solution sur la feuille de route retenue par le président américain qui a invité Kim Jong-Un à changer de voie… Et si on changeait carrément de méthode de dissuasion?dissuasion

  • Tuesday 09 May 2017 - 10:41

    C’est à l’issue de la cérémonie du 8 mai, sous l’arc de Triomphe à Paris que François Hollande a annoncé que la passation de pouvoir à l'Élysée aura lieu ce dimanche 14 mai. Le chef de l’État a d’ailleurs rappelé sa proximité avec le nouveau président élu : « Emmanuel Macron m'a suivi tout au long de ces dernières années (...) après il s'est émancipé, il a voulu présenter un projet aux Français, s'est présenté devant eux, il a été élu, il est le président» (...) « c’est à lui maintenant, fort de l'expérience qu'il a pu acquérir auprès de moi, fort aussi de ce que nous avons fait ensemble, de continuer sa marche », a-t-il conclu sourire en coin.Il a assuré qu’il serait toujours là si son successeur avait besoin «d'informations et de conseils … ». Sur les sujets essentiels, on n’en doute pas cinq minutes …

    passation

  • Monday 08 May 2017 - 10:58

    Au lendemain de la très nette victoire d'Emmanuel Macron le Français retrouve sa vraie nature bougonne, ronchonne et chafouine et ça fait du bien. L’ex-ministre de l'économie a recueilli 66,09% des suffrages exprimés contre 33,94% pour la candidate fasciste Marine le Pen. Devant les différentes vagues populistes venant de l’extrême droite et de l’extrême gauche les « yaka-faukon » ont failli faire chavirer le navire du capitaine Macron en apparence, mais rien qu’en apparence. Au de là d’une simple victoire d’un brillant jeune homme de 39 ans c’est une seconde chance pour l’Europe qui est donnée et ce n’est pas rien. Plutôt qu’un enclavement d’un pays et un repli sur soi ou le risque d’une monnaie dévaluée, c’est au contraire le pari de la gagne et de l’imagination que les Français ont portée au suffrage universel, et rien que pour ça on peut leur dire à tous un grand merci! (même aux insoumis…)

    insoumis

  • Saturday 06 May 2017 - 15:22

    Après avoir obtenu la quatrième place du premier tour de la présidentielle, avec près de 19,5 % des voix le porte-drapeau de La France insoumise a passé quelques jours à la campagne cette semaine. Malgré une vive polémique concernant son rejet du front républicain les enquêtes d’opinions  montrent que plus de la moitié des «insoumis» voteraient finalement en faveur du candidat d’ " En marche ! " au second tour , plus d'un tiers choisirait l'abstention, le vote nul ou blanc, et une part marginale, environ 10 %, donnerait son suffrage à Marine Le Pen (10%! mazette!). Au siège du Grand Orient de France (GODF) une des loges de l'organisation veut sanctionner la position ambiguë du leader de La France insoumise, jugée incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie. Jean-Luc Mélenchon a assuré qu'il accomplirait son devoir électoral : « Ce que je vais voter, je ne vais pas le dire. Mais il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour deviner ce que je vais faire». C’est vrai ça pourquoi chercher la petite bête tout le temps? 

    mélenchon

  • Thursday 04 May 2017 - 15:48

    Le débat tant attendu hier soir sur TFI entre les deux finalistes pour la campagne présidentielle 2017 n’a  apporté aucune réponse sur le fond. Pas un seul mot sur l’écologie et la culture. Deux heures trente de débat entre Emmanuel Macron et Marine le Pen qui a mobilisé plus de 17 millions de téléspectateurs devant leur télé où invectives et insultes fusaient l’une après l’autre. La présidente du FN pathétique a été jusqu’à reprendre une fausse rumeur diffusée quelques heures plus tôt sur la toile : « J'espère qu'on n'apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas où je ne sais pas...». Une attaque  sans aucune vérification de Marine le Pen à l'encontre d'Emmanuel Macron qui repose sur un hoax fabriqué de toute pièce. Un débat en résumé qui n’a pas relevé le niveau de la mer ni sur les méthodes employées par l’extrême droite quand elle se sent affaiblie et fragilisée ni sur rien, vite de l’eau…

    débat

  • Saturday 29 April 2017 - 20:05

    Voilà le mal est fait, l’opportunisme et la gestion à l’avenant sont bien les marques de fabrique de la candidate frontiste. Les responsables politiques de la droite et du centre ont réagi vivement. C'est un arrangement stratégique qui ouvre une brèche dans le cloisonnement dans lequel le parti d’extrême droite ne semblait pas pouvoir sortir. Le candidat d’"en Marche !" a aussitôt épinglé la « combine » de Marine le Pen destinée, selon lui, à régler les « problèmes de crédibilité » et de « financement » de son allié souverainiste. Le secrétaire général de LR Bernard Accoyer a quant à lui dit : « un gaulliste ne peut se compromettre avec le FN, il en va de son honneur. Nicolas Dupont-Aignan vient de perdre le sien. » Le président du Sénat Gérard Larcher a twitté « vous ne pouvez faire référence au gaullisme pour rejoindre Marine le Pen c’est une imposture » enfin François Bayrou, soutien d’Emmanuel Macron, à qualifier d’« immense honte » le ralliement de celui qui fut son chef de cabinet au ministère de l’Éducation nationale en 1993. Marine le Pen a fait savoir qu’elle nommerait Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre, en cas de Victoire. Le président de Debout la France (DLF) est arrivé sixième avec 4,7 % des voix au premier tour de la présidentielle. Premier ministre, ça c’est dans les meilleurs des scénarios…

    aignan

  • Friday 28 April 2017 - 16:57
    Dimanche soir, bougon, ronchon et amer de finir en quatrième position du premier tour de l'élection présidentielle, le leader « Maximo » de la France insoumise qui nous promettait Cuba sans le soleil n'a pas donné de consignes de vote à ses 7 millions d'électeurs. Cette décision contraste avec le reste de la gauche, qui a décidé à l'unisson de faire barrage à Marine le Pen. Ségolène Royal a dit regretter profondément cette décision, tout comme Emmanuel Macron, elle a rappelé qu'en 2002, celui qui était encore membre du PS avait appelé avec virulence à faire battre Jean-Marie le Pen, qui affrontait alors Jacques Chirac au second tour de la présidentielle. Il faut croire que pour Mélenchon, Macron 2017 c’est pire que Chirac 2002, comprenne qui peut. Même ses alliés communistes ont fait part de leur malaise. Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent qui pense fortement aux législatives, alerte : "L'accession de Marine le Pen à l'Élysée est un danger réel, il faut cesser de le banaliser". Quant au insoumis ils ont jusqu'au 2 mai pour choisir entre trois options : "je vote blanc ou nul", "je vote Emmanuel Macron" et "je m'abstiens". Même si Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, après avoir déclaré : " que le Front national est un danger pour le monde du travail» a appelé les "insoumis" à "ne pas apporter une voix au Front national", il n’est pas sûr que les dits « insoumis » justement se soumettent à ce mot d’ordre. Selon le dernier sondage Présitrack d'OpinionWay-ORPI pour "Les Échos", 18 % des électeurs "insoumis" se tourneront vers Marine le Pen au second tour. Si on y ajoute ceux qui choisiront l’abstention ou le vote blanc, voilà une bonne nouvelle pour Marine le Pen. Jean-Luc « Badman » qui à son tour à « des pudeurs de gazelle » n’a pas attendu le choix de ses militants et à charger son fidèle « robin » : Alexis Corbière de dire à la presse « que quel que soit le choix de ces derniers, Jean-Luc Mélenchon ne communiquera pas sur son choix personnel ». Bel exemple de respect de la démocratie même dans son propre camp. C’est vrai peu importe que le FN arrive au pouvoir, Jean-Luc qui comme on le sait n’est pas dans le besoin pourra toujours se réfugier sous des cieux plus cléments, au Venezuela par exemple où en fidèle compagnon de l’ « alliance bolivarienne » il sera accueilli chaleureusement par le Président Maduro qui lui aussi à ses « insoumis », mais visiblement pas les mêmes.

    Mélenchon

  • Thursday 27 April 2017 - 12:01

    Hier la fermeture de l’usine Whirlpool d’Amiens s'est invitée dans la campagne de l’entre-deux-tours. Alors qu’Emmanuel Macron (En marche !) s’entretenait avec une délégation de représentants des salariés à la chambre de commerce de la Somme, Marine Le Pen (Front national) a effectué une visite surprise sur le site de l’usine pour faire quelques selfies avec les ouvriers du site. Un peu plus de 600 emplois sont menacés à cause d’une délocalisation programmée en Pologne, à Lodz, dans une usine où 2 200 salariés fabriquent déjà des réfrigérateurs et des cuisinières pour toute l’Europe. Ceci  entraînera la suppression des postes de 290 salariés, auxquels s’ajoutent 250 intérimaires du sous-traitant Prima. Avec un salaire moyen en Pologne d’un peu plus de 500 € ni Marine Le Pen ni Emmanuel Macron ne sont prêt à proposer des solutions viables à la reprise du travail chez Whirlpool France cependant  un plan de « revitalisation économique » de 220 millions d’euros a été programmé par le gouvernement pour Amiens ainsi que le financement de « neuf cents formations supplémentaires dans les métiers de la santé, des énergies renouvelables ou du numérique » de quoi faire pencher le vote de ceux qui ne ressentent que colère et amertume pour le 7 mai prochain.

    Whirlpool

  • Wednesday 26 April 2017 - 11:37

    Tout le monde le sait derrière une élection présidentielle c’est l’enjeu de l’élection législative qui se joue. Malgré la gifle de dimanche soir au premier tour, à droite certains commencent déjà à rêver de rafler la majorité à l’Assemblée nationale en juin. Comment? C’est assez simple pour Françoise Hostalier cette ex-secrétaire d'état du gouvernement Juppé en 1995 qui a déclaré lundi à l'AFP, qu'elle voterait pour Marine le Pen et non pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. Elle argumente : « Si Marine le Pen est élue je pense que c'est nous qui gagnerons les législatives, il y aura une cohabitation avec un Premier ministre venu de nos rangs, donc on pourra empêcher Marine le Pen d'appliquer les mesures extrêmes de son programme". On retrouve bien ici la droite revancharde prête à tout pour reprendre la main sur le pouvoir et les arrangements entre amis. Avec Macron aux commandes c’est une nouvelle page politique qui se tourne en dehors des partis, la tentation est trop forte pour ses opposants d’imaginer des scénarios machiavéliques. Le feuilleton continu…

    legislatives

  • Tuesday 25 April 2017 - 20:01

    Selon un tout dernier sondage pour l’instant Emmanuel Macron distancé toujours Marine le Pen pour le second tour de l'élection présidentielle. Le rapport de forces entre les deux candidats c'st un peu renforcé en faveur du candidat « d’en Marche! » depuis hier (61% +1), Marine le Pen est désormais créditée de 39% des suffrages. Du coté des insoumis de Jean-Luc Mélenchon la colère de la défaite s’apaise un peu. La plupart de ses membres ont troqué les appels à une manifestation ou grève générale des militants mélenchonistes contre des discussions sur les stratégies à adopter à l'avenir et notamment pour les prochaines législatives. Le difficile exercice du choix final reste cependant suspendu…

    normal

  • Monday 24 April 2017 - 16:39

    Arrivé en tête au premier tour avec 23,75% des voix, Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Economie de François Hollande devance la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen (21,53%) selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur (hors Français de l'étranger). Le Président François Hollande a appelé à voter pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen au second tour. "La présence de l'extrême droite fait courir un risque à notre notre pays", a-t-il estimé. Fustigeant le programme économique du FN, il a également indiqué que "le pouvoir d'achat des Français serait touché si la France sortait de la zone euro". C’est la toute première fois que cela se produit pour  une élection présidentielle, ni la gauche ni la droite ne sont passés au premier tour.

    Macron

  • Saturday 22 April 2017 - 12:21

    Dans une toute dernière enquête pour Le Monde Marine le Pen est créditée de 22,5% des intentions de vote, elle est au coude-à-coude avec Emmanuel Macron. Qu’est-ce qui fait la différence entre ces deux candidats s’ils étaient présents au second tour? Les électeurs FN sont certains de leurs choix de vote (84%), alors que l’électorat du candidat d'En marche! » est moins définitif (74%). Seule une forte abstention permettrait donc à Marine le Pen d'accéder mathématiquement à la présidence de la république. Est-ce ce scénario "cauchemar" que veulent les Français? Pour les spécialistes de l’économie et les investisseurs, ils considèrent Marine le Pen comme celle qui va lancer dès son arrivée au pouvoir le « Frexit » et qui va démanteler l'UE. Par conséquent son accession au pouvoir va affaiblir de facto la monnaie européenne. Plus sérieusement son élection va faire perdre beaucoup d’argent par simple effet de levier jusqu'à 10% aux marchés en actions françaises et européennes d'ici fin juin. Le Pays déjà à plat serait complètement en ruine en quelques mois. De tout temps l’extrême droite au pouvoir n’a jamais su amener autre chose que le désordre et la confusion…

    Le Pen

     

  • Thursday 20 April 2017 - 12:07

    Un dernier sondage de l’Ifop analyse où irait au premier tour le vote des ouvriers? Marine le Pen capterait 44 % de leurs votes, derrière Jean-Luc Mélenchon (17 %), Emmanuel Macron (17 %), Benoît Hamon (9 %) et François Fillon (7 %). Philippe Poutou et Nathalie Arthaud eux-mêmes ouvriers qui se positionnent exclusivement pour défendre d’abord cette catégorie sociale sont insignifiants dans les chiffres de l’Ifop. On comprend la démagogie de la formule utilisée par le clan Le Pen en 2009 «Jaurès aurait voté Front national!». Pourtant en 2012, 33 % des ouvriers ont accordé leurs suffrages à Marine le Pen mais depuis le premier débat du 20 mars sur TF1 la dynamique apparaît tourner à l’avantage de Jean-Luc Mélenchon, lequel, dans cette courte période, a gagné sept points chez les ouvriers quand Marine le Pen, elle, en a perdu quatre. Le raccourcie qui conforte l’idée qu’il y a un réel transfert des voix de l’ex-PCF vers le FN apparaît de moins en moins crédible puisque aujourd’hui ce sont des ouvriers plus jeunes qui votent pour l’extrême droite ceux qui jadis votaient pour la gauche sont déjà à la retraite, le bonheur quoi!

    ouvriers

  • Wednesday 19 April 2017 - 18:42

    A quelques jours du premier tour de la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon est en bonne place dans les sondages les enquêtes le place en troisième position avec environ 20% d'intentions de vote. Ses opposants directs critiquent démesurément  son programme et lui reproche son intention d'engager la France s'il est élu dans "l'Alliance bolivarienne pour les Amériques" (ALBA), une organisation régionale dont le Venezuela et Cuba sont membres. "C’est une invention pure et simple, fabriquée par un journaliste pour les besoins de la campagne", s’est insurgé le fondateur du Parti de gauche car pour lui, seuls les territoires français d’Outre-Mer aux Antilles seraient concernés par ce partenariat. " Il faut arrêter de faire peur!" a t-il dit. C'est vrai "ne cédons pas à la panique", ça ferait un bon titre de tube pour l'été ça…

    Mélenchon

  • Wednesday 19 April 2017 - 12:42

    Le président américain Donald Trump a félicité hier par téléphone son homologue turc Recep Tayyip Erdogan pour sa victoire au référendum de dimanche qui lui confère un superpouvoir. Même si des observateurs de l’OSCE ont mis en exergue des « irrégularités » flagrantes observées le jour du scrutin, Donald Trump a tenu à remercier le nouveau dictateur turc pour son soutient aux récentes frappes américaines en Syrie qui ont sanctionné le régime du président syrien Bachar al Assad tenu pour responsable du bombardement du village de Khan Cheikhoun avec un gaz toxique tuant enfants et civils. La Turquie reste un partenaire privilégié des États-Unis et particulièrement de Donald Trump puisque à Istanbul sont installées deux Trump Towers… Ah, là-bas il est grand!

    Trump, Hillary Clinton

  • Tuesday 18 April 2017 - 15:09

    La dernière ligne droite va se faire sur le thème de l’identité nationale thème cher à Marine Le Pen qui dans un entretien au magazine Causeur surenchérit à propos de la représentation nationale. Relatant le fait que l’on voit des drapeaux français partout dans les meetings de ses concurrents la candidate du parti d’extrême droite précise : « dans les réunions publiques d’Emmanuel Macron et de François Fillon, est brandi le drapeau européen, celui que j’interdirai sur les bâtiments officiels ». La candidate frontiste concurrence visiblement toujours Jean-luc Mélenchon pendant que lui nous promet des jours heureux, elle nous promet la vie à la dure avec la règle sur les doigts…

    Le Pen

  • Saturday 15 April 2017 - 12:32

    Le 7 mai prochain l'élection de Marine Le Pen comme de Jean-Luc Mélenchon risque de plonger l'Union Européenne et la France dans une crise profonde. Les intentions de vote au premier tour selon l'enquête Ipsos-Sopra Steria réalisée les 12 et 13 avril pour le journal le Monde situe l'écart entre les candidats du carré de tête entre 19 et 22%. Si l'on tient compte d'une marge d'erreur de 2,8 %  qui s'appliquent aux sondages, au soir du premier tour de la présidentielle les français pourraient se retrouver à devoir choisir entre les deux candidats les plus radicaux : Marine Le Pen créditée de 22 % et Jean-Luc Mélenchon qui en pleine dynamique atteint désormais les 20%. Les deux candidats de "la cause du peuple" ont, si ce n'est « le même programme », du moins la même méthode : aller à Bruxelles avec des exigences et en cas de refus menacer d'activer un "plan B", pour le candidat des insoumis , fin des contributions de la France au budget de l'UE, contrôles des capitaux et des marchandises aux frontières nationales, pour les frontistes  un référendum sur la sortie de l'UE. La France (2ème économie de la zone euro et membre du conseil de sécurité à l'ONU ),n'est pas la Grèce, ils seront donc écoutés à Bruxelles, mais trouver un accord à 26 semble utopique, d'autant que cela risque de donner des idées à d'autres. Déjà affaiblie par le Brexit les chances de survie de l'UE dans sa forme actuelle seraient bien faibles et dans un contexte géopolitique mondial dès plus troublé, la France certes insoumise ou repliée sur elle-même serait pour le coup bien loin d'être apaisée. L’idéal serait de revenir à la raison mais qu'en pensent les autres candidats?

    fillon

  • Friday 14 April 2017 - 14:25

    De mémoire de campagne électorale on n'a jamais vu ça. Patrick Buisson (ancien conseiller de Nicolas Sarkozy) et Jean-Marie le Pen font des compliments à Jean-Luc Mélenchon. Le premier dit de lui : « Mélenchon est, avec Marine le Pen, le seul à véritablement parler de religion dans cette campagne. Il adopte un discours qui emprunte des symboles à la spiritualité ». Le second est impressionné par ses qualités d’orateur se comparant même à lui : « Je crois avoir été le premier en France, il y a déjà vingt ou trente ans de cela à parler de cette manière, en arpentant la tribune et en parlant sans notes. Toujours est-il que s’il y a bien percé du candidat des insoumis c’est en partie parce que sa campagne (hormis l’écologie) s’est faite sur des rhétoriques très proches de la candidate frontiste dans le but de récupérer l’électorat populaire que le FN avait volé à la gauche. Et comme un malheur ne vient jamais seul, la justice française a demandé aujourd’hui au parlement européen la levée de l' immunité de la députée Marine le Pen car elle est visée par une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires du Front national. Une brimade de plus qu'il va falloir transformer en victimisation, ça elle sait faire…

    marine le pen

  • Thursday 13 April 2017 - 12:41

    La spectaculaire remontée dans les sondages, de Jean-Luc M. Mélenchon depuis trois semaines inquiète sérieusement ses adversaires. François Fillon voit en lui un concurrent direct car l’idée de le voir accéder au second tour de la présidentielle n’est désormais plus taboue dans les esprits. Tous les vieux poncifs anticommunistes sont sortis des placards pour créer un vent de panique.  On parle de « capitaine du cuirassé Potemkine qui négociera la ferraille du Titanic » ou alors  concernant son programme, c’est un « programme communiste » et sans oublier la Une du Figaro, qui titrait « Mélenchon, le délirant projet du Chavez français » etc. C’est vrai que dans ses cartons le leader de La France insoumise a prévu d'adhérer à « l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique », une organisation politique et économique antiatlantiste créée en 2004 par Hugo Chávez et Fidel Castro. C’est le début de la Troisième guerre mondiale!!!

    Mélenchon

  • Wednesday 12 April 2017 - 10:31


    Léonarda l’a imaginé Alexandra l’a fait. Une jeune mannequin roumaine de 18 ans, a proposé sa virginité aux enchères sur un site d’une agence allemande d’escortes girls. Un «homme d’affaires de Hongkong» a remporté les enchères pour 2,3 millions d’euros. Alexandra Khefren de son vrai avoue : «J’y ai pensé la première fois à 15 ans quand j’ai vu le film Proposition indécente ». Elle sait comment elle va employer l’argent récolté : «Des études de marketing et de business à Oxford et une maison pour mes parents…» mais aussi elle confie à qui veut la croire qu’elle est un peu novice en la matière sur les risques sanitaires que cela peut impliquer «Je n’y ai pas pensé. Je ne sais rien sur les relations sexuelles.» D’ailleurs pour se rassurer elle affirme «qu’un homme prêt à dépenser autant d’argent est un homme bien» (on connaît des contres exemples). De plein pieds dans la nouvelle économie de marché mondial elle sait en tout qu’elle a obtenu bien plus qu’une levée de fonds et ça c’est bien mieux qu’une pilule de viagra…

    Alexandra Khefren

  • Tuesday 11 April 2017 - 12:51

    Les négationnistes aiment jouer avec les mots. L’ancien leader frontiste a été condamné à deux reprises pour des propos où ils qualifiaient les chambres à gaz de détail de l’histoire de Seconde Guerre mondiale. Sa fille candidate du FN (parti d’extrême droite) à la présidentielle 2017 s’est risquée dans l’émission « RTL-Le Grand Jury » à revisiter l’histoire de cette même période en affirmant que « la France n’était pas responsable du Vél' d’HIV ». Les Français juifs sont encore pris en otage dans le débat présidentiel, le procédé est coutumier pour capter un certain électorat. Les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13 000 Français juifs ont été arrêtés par la police française avec zèle puis rassemblée au vélodrome d’Hiver de Paris pour être acheminés vers les camps d’extermination nazis pour être justement gazés. La plupart ne sont pas revenus. En 1995 lors d’une commémoration Jacques Chirac, président de la République à propos du Vel-D’hiv disait : « la France, ce jour-là, commettait l’irréparable » et d’ajouter « le moment était venu de reconnaître clairement la faute de l’État français collaborateur, et plus aucun dirigeant ne devait la contester ». Visiblement ce n’est pas dans les capacités de Marine le Pen. C’est à se demander si elle est vraiment à la hauteur de la fonction qu’elle appelle à exercer? Peut-elle représenter cette France de la diversité cette France de la solidarité avec des propos qui voudraient blanchir les collabos de tous poils et ceux du siècle passé? Dans ses déclarations nauséabondes et fascisantes elle se retrouve seule explosée façon puzzle…

    Le pen, vol d'hiv

  • Monday 10 April 2017 - 15:40

    Sur le plateau de Télé matin sur France 2 ce lundi Jean Lassalle le candidat à la présidentielle s’est confié. Le député non-inscrit estime que cette campagne électorale «ne ressemble à rien depuis le début». Il sent que quelque chose de fort va se produire : «nous ne répondons à aucune question qui concerne le quotidien de nos compatriotes, et par conséquent les Français ne se la sont pas appropriée. Et maintenant ça commence à venir.» Au moins la moitié des Françaises et Français vont réagir selon lui . Jean Lassalle le campagnard, le berger, séduit son électorat partout où il passe. En parlant de la banlieue il dit :«Ici, ils n'ont plus le sentiment de devoir dépendre de qui que ce soit. C'est la démerde. Je pense que je réussirai en banlieue. Vous savez pourquoi? Parce que je les aime.» Pour l’instant il ne récolte que 1% des intentions de votes mais attention, avec un berger ça peut grimper très vite!

    jean lassalle

     

  • Sunday 09 April 2017 - 11:37

    Au delà des intentions de vote il atteint des sommets de popularité. Avec 51 % d'opinions positives (+19 points en un mois), il a pris jeudi la tête des personnalités politiques préférées des Français. Rassembler le plus possible au delà des clivages de parti (ce que Benoît n’a pas pu faire), convaincre les indécis c’est actuellement son credo : des Gaullistes aux socialistes et même jusqu'aux f…istes parlant de la souveraineté de la France, de sortie de l'OTAN, etc. Il choisit la paix dans le monde mais ça tombe Donald Trump (après sa réplique musclée en Syrie) semble prendre très au sérieux la menace nucléaire nord-coréenne, un porte-avions américain et sa flotte filent vers la péninsule coréenne. Dans une campagne électorale minée par les affaires s'appuyant sur un programme assez fourni est réglé au millimètre il se voit comme ça  lui : "Du coup, j'apparais pour beaucoup comme une solution raisonnable ? ». Un grand meeting en plein air, l’attend à Marseille, il va encore et encore proposer ses solutions à tiroirs  avec des bibliothèques de références d’une logique implacable. Y’a qu’à…

    mélenchon

     

  • Saturday 08 April 2017 - 10:46

    Chassez le naturel il revient au galop, hier sur  BFM TV la candidate Front national à la présidentielle a justifié son choix en Syrie du « moindre mal » Bachar el-Assad face au groupe État islamique. Une comparaison faite avec Staline pendant la Seconde Guerre mondiale face à Hitler. « Pendant la Seconde Guerre mondiale, pour éradiquer le nazisme, on s'est alliés avec Staline... Staline ! Ce n'est pas rien quand même »…« Un certain nombre de pays européens considéraient qu'Hitler était un si grand danger et qu'il fallait s'allier avec Staline pour pouvoir le combattre. C'est cela, la politique internationale ! »  a souligné Marine Le Pen. Oui, on le sait depuis toujours, en choisissant comme référence cette période peu glorieuse pour la France de quel côté la famille politique de Marine Le Pen préférait se ranger. Tout les candidats n'ont pas les mêmes problèmes de costume…

    LePen, Syrie

  • Friday 07 April 2017 - 13:47

    Quand Barack Obama était en exercice il avait établi une « ligne rouge » sur la Syrie concernant l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad. Cette ligne rouge a été violé plusieurs fois en 2013 sans que l’Amérique du « yes we can » ne bouge le petit doigt. Ce matin à 3h40 son successeur, Donald Trump a donné l’ordre de frapper la base aérienne syrienne d’où avait été lancée l’attaque aux armes chimiques deux jours plus tôt. C’est un changement de ton assez inattendu. Donald Trump n’a pas attendu un hypothétique habillage juridique aux Nations unies. Il a déclaré à la télévision :« Empêcher l’utilisation et la diffusion d’armes chimiques mortelles relèvent de l’intérêt vital de la sécurité nationale des Etats-Unis ». La Russie qui est le principal allié du régime syrien considère ces frappes comme une « agression contre un Etat souverain en violation des normes du droit international ». François Hollande souhaite lui s’en remettre à l’O.N.U. et Marine Le Pen pourtant pro-Trump condamne cette frappe américaine (pour dire à quel point sont message est lissé en vue de sa campagne électorale en France). Du coup on ne sait plus qui est le méchant et qui est le gentil…

    syrie, gaz

     

  • Sunday 02 April 2017 - 20:06

    François Fillon le dépeint en "prince de l'ambiguïté" et "maître du flou artistique" depuis sa visite en Corse. "Il est une supercherie unique dans l'histoire de la Ve République et il fait semblant d'être un dissident", a-t-il lancé. "Monsieur Macron n'a rien du renouveau mais tout de l'ancien Régime. On a beau vouloir habiller complaisamment sa candidature de quelques plumes de l'Aigle, elle ne réussit pas à quitter la basse-cour socialiste" etc. Le principal intéressé à quant à lui à riposté en s’attaquant au nom du principal parti de droite : « Il y a eu peu de moments où le nom de ce parti a été si immérité par celui qui en porte les couleurs…». Des joutes verbales qui en disent long à trois semaines du premier tour d’une élection présidentielle qui s’annonce sur le fil…

    macron

  • Saturday 01 April 2017 - 13:32

    Selon un dernier sondage BVA pour la presse régionale portant sur les intentions de vote des Français au premier tour, Marine le Pen et Emmanuel Macron se regardent toujours en chien de faïence. François Fillon est sortie de la chambre noire dans laquelle il s’était enfermé, et Jean-Luc Mélenchon fait des grands signes de la main à Benoît Hamon. Un autre sondage, réalisé par Odoxa, donne François Fillon toujours en train de développer ses pellicules, et Jean-Luc Mélenchon en leader providentiel. Nicolas Dupont-Aignan est le Monsieur 5% de cette campagne il devance Nathalie Arthaud qui elle est au rayon frais à (1%), Philippe Poutou (0,5%), François Asselineau (0,5%), Jean Lassalle (0,5%) et enfin Jacques Cheminade tentent d’exister à hauteur de 0,5%. Pour les intentions de vote du deuxième tour Emmanuel Macron, face à Marine le Pen, a suffisamment de marge pour dire des trucs contradictoires dans ses déplacements…

    nathalie arthaud

  • Saturday 01 April 2017 - 12:08

    Manuel Valls en annonçant son soutien à Emmanuel Macron en a sans doute mal mesuré les conséquences… En chargeant à bâbord la barque du candidat " christique ", il risque de la faire chavirer et amoins de marcher sur l'eau… Dans un contexte où les instituts de sondage patinent dans une sorte de glaciation des intentions de vote des 3 candidats donnés en tête, il semble que comme aux États Unis pour l'élection de Trump, ils n'aient pas les bonnes bases de données, car ne prenant pas en compte les bouleversements qui s’opèrent dans ce que les sociologues appellent la "France périphérique ". Dans ce contexte Emmanuel Macron qui se transforme peu à peu en un hologramme de François Hollande mâtiné de libéralisme risque de chuter dans la dernière ligne droite. La seconde place qualificative se jouant alors autour de 18 voire 19 % , Jean-Luc Mélenchon peut être la surprise de ce premier tour. L'affluence croissante dans ses meetings semble contredire des sondages même si ceux-ci notent une progression dans leurs dernières livraisons. Macron « hollandisé » résistera-t-il ? Fillon « bunkérisé » profitera-t-il de cette situation ? Et lequel de ces candidats aurait les reports de voix suffisantes pour barrer la route à une Marine le Pen à qui l'Élysée semble aujourd'hui plus qu'une promesse. Alors que Manuel Valls réfléchit à une nouvelle embarcation et que Benoît Hamon fait de la brasse coulée que se passe-t-il pendant ce temps-là à l’Élysée?

    le pen, hollowed, valls,

  • Friday 31 March 2017 - 18:52

    Un report des présidentielles est-il envisageable? D’après "Le Canard enchaîné" cité par "Les Inrocks" et repris lui-même par France-Info, un groupe de ténors des LR aurait récemment consulté, en toute discrétion, le Conseil constitutionnel. Avec ce type de question : “que se passerait-il si un candidat tombait malade pendant la campagne, victime d’un burn-out ou d’un gros coup de déprime dûment constaté par la faculté ?” Dans ce cas, un délai de 35 jours supplémentaires avant le vote serait accordé, afin qu’une nouvelle procédure de parrainages soit engagée. Le rapprochement de Manuel Valls vers la droite  prend un sens nouveau. Il faut tout faire pour barrer la route au FN et si la droite et la gauche sont d’accord sur ce principe alors il sera temps de regarder la France les yeux dans les yeux…

    repport, valls, fillon

  • Wednesday 29 March 2017 - 12:56

    "Messieurs les Anglais, tirez les premiers" La phrase prononcée lors de la bataille de Fontenoy et que l’on attribue à Voltaire est encore d’actualité. Ce mercredi 29 mars, le Royaume-Uni doit déclencher l’article 50 du traité de Lisbonne, notifiant officiellement sa volonté de sortir de l’UE et les négociations à venir entre Londres et Bruxelles vont être d’une incroyable complexité car de nombreux accords vont devoir être renégociés. Les Anglais ouvrent la voie de la désunion Jack avec forcément des conséquences indirectes pour la France. En pleine campagne pour la présidentielle Marine le Pen y croit dur comme la dame de fer car elle soutient le Brexit qui conforte ses plans pour sortir la France de l’U.E. (si elle est élue). Au-delà d’un modèle il lui faudra possiblement de l’aide du côté de la cartomancie…

    brexit le pen

  • Saturday 25 March 2017 - 14:12

    François Fillon va de bévues en maladresses… Dans sa déclaration de patrimoine le candidat LR a indiqué posséder deux montres d'une valeur de plus de 10 000 euros (and so what?). L'existence de ces montres était d’ailleurs connue. L'ancien Premier ministre en avait lui-même parlé le 30 novembre dernier. Mais visiblement ça pinaille sur le moindre détail, car il n’a pas appliqué à lui-même la règle des cadeaux qu’il avait signé sur une circulaire le 18 mai 2007 alors fraîchement nommé à Matignon. Il  demandait à ses ministres de ne pas conserver les cadeaux offerts dans l'exercice des fonctions gouvernementales. Après les costumes bientôt les chaussures, les chemises, les cravates  et voilà une polémique de plus sur les montres juste le jour du passage à l’heure d’été… Comment va-t-on le retrouver dans au premier tour? 

    fillon, montres

  • Friday 24 March 2017 - 14:27

    Hier soir François Fillon était en direct sur France 2 et il s’est appuyé sur un livre à paraître prochainement «bienvenue place Beauvau, Police: les secrets inavouables d’un quinquennat» pour dénoncer un «scandale d’État» dont le principal instigateur ne serait autre que François Hollande lui-même. Les auteurs de ce livre démentent: «Il n’est pas possible d’en apporter la preuve formelle. Comme il n’est pas possible de prouver le contraire! ». Décrit par le camp des LR pendant tout son quinquennat comme un bon à rien, François Hollande serait soudainement devenu un espion insoupçonné dont la mission serait de diviser la plus vieille droite d’Europe? Si c’est vrai, effectivement c’est de la bombe…

    hollande

  • Thursday 23 March 2017 - 17:20


    À 30 jours du premier tour de la présidentielle on assiste à un retournement de situation. Dans le camp du gouvernement les ralliements vers le camp d'Emmanuel Macron se confirment. Le message twitté ce jeudi par Marylise Lebranchu, député PS du Finistère est on ne peut plus clair : « le ministre de la Défense (Jean-Yves Le Drian) annonce son départ chez Macron le jour où Benoît Hamon parle aux armées. C'est moche ». Les partisans de Benoît Hamon ont vraiment de quoi être inquiets car le candidat de la primaire du PS perd de plus en plus de terrain dans les sondages, il est désormais relégué à la cinquième place au premier tour derrière le candidat de « la France insoumise », ça fait réfléchir…

    hamon, Mélenchon

     

  • Wednesday 22 March 2017 - 14:17

    Emmanuel Macron serait en tête des intentions de vote suivant un nouveau sondage réalisé après le débat sur TF1 le lundi 20 mars. Ça roule pour Emmanuel Macron puisque l’étude réalisée par l'institut Elabe pour BFMTV et L'Express indique qu'au premier tour de l'élection présidentielle, le candidat d’ « En marche ! » cumulerait 26%, devant Marine le Pen à 24,5% et derrière eux François Fillon recueillerait 17% des voix seulement. Pour la première fois, un sondage fait passer Jean-Luc Mélenchon devant le vainqueur de la primaire du PS. En effet, le candidat de La France insoumise représenterait, au premier tour, 13,5% des votants tandis que le candidat du Parti socialiste est crédité de 11,5% des suffrages, une vraie danse du ventre qui devient insupportable…

    Macron

  • Tuesday 21 March 2017 - 17:15

    Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur est à son tour visé par les affaires suite aux révélations de l'émission  de Yann Barthès  «Quotidien» sur TMC.  Le principal intéressé a bien confirmé que pendant les vacances d’été il a employé ses deux filles encore lycéennes comme assistantes parlementaires en cumulant respectivement 14 et 10 CDD entre 2009 et 2016, pour un montant total de quelque 55.000 euros. Du côté des parlementaires on rigole «à l'Assemblée en août il n'y a personne…». Les appels à la démission du ministre de l'Intérieur se multiplient de tous les côtés et le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire sur cette nouvelle affaire. Du côté du parti de François Fillon en pleine campagne, c’est du pain béni…

    Leroux

  • Monday 20 March 2017 - 11:22

    C’est ce soir qu’aura lieu le premier grand débat de la présidentielle sur TF1. La chaîne a décidé de réunir seulement cinq candidats sur onze validés par le conseil constitutionnel sur un même plateau, ça se passera en direct à partir de 21h.  Anne-Claire Coudray la journaliste de TF1 se défend : "On a respecté les règles d'équité »… "On est parti du principe que l'intérêt des téléspectateurs et des électeurs qui ont envie d'avoir les idées claires était de limiter ce débat à cinq personnes."  Oui c’est vrai ça il faut respecter les règle de qui t’es toi? Poutou, Dupond-aignan, Cheminade, Athaud, Asselineau, Lassalle? On risque fort d'assister à un acharnement en règle contre François Fillon que du beau spectacle…

    TF1, fillon

  • Wednesday 15 March 2017 - 17:49

    De mémoire de citoyen appelé à déposer un bulletin dans l’urne pour choisir le ou la future garante de nos institutions, c’est bien la première fois que je suis confronté à une prise de conscience vis à vis de candidats manifestement pas vraiment en règle, alors que moi-même je fais tout pour payer mes charges sociales, ma TVA, et mes impôts dans les temps. Le candidat LR François Fillon a été  mis en examen  mardi 14 mars, pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux, ce qui veut dire que la justice prend son dossier assez au sérieux même à quarante jours de l’élection présidentielle. Marine Le Pen la candidate FN  fait l’objet d’une procédure de redressement fiscal pour avoir fortement sous-évalué son patrimoine immobilier elle est à deux doigts d’être mise en examen également. Quant à Emmanuel Macron il est dans le collimateur de l’association anticorruption Anticor, qui a a saisi la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), la déclaration de son patrimoine serait sous évaluée. Quand on est candidat tout est possible visiblement…

    fillon

  • Monday 13 March 2017 - 10:46

    Comme diraient les américains pour des situations similaires : «  and so what? ». François Fillon voudrait dépasser la basse polémique sur sa vie privée mais visiblement il se prête au jeu des journalistes. A-t-il vraiment la carrure d’un futur président de la France? Il se défend comme un beau diable : « Un ami m'a offert des costumes en février. Et alors? »[…] « J’observe que ma vie privée fait l'objet d'enquêtes en tous sens. Qui cherche à me nuire, je ne le sais pas? »[…]"Chaque jour on descend un peu plus bas dans l'intrusion de ma vie privée"(Oui, posez-moi des questions sur ma vie privée ça évite de parler de mon programme…).  Interrogé sur l'identité de ce mystérieux ami qui lui a offert des costumes, il répond : "Je ne vais pas vous répondre sur ces sujets, c'est ma vie privée, ça ne regarde personne! J'ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami, ce n'est pas interdit". Sur ce point il a parfaitement raison mais c’est facile à deviner…

    fillon

  • Thursday 09 March 2017 - 12:55

    Cette campagne pour la présidentielle est absolument pitoyable. Les médias évitent les sujets qui fâchent et préfèrent les unes à scandales autour du niveau de vie personnel du candidat François Fillon. Pourtant ce que le candidat LR nous mijote s’il est élu c’est un durcissement sans pareil des conditions de vie des gens de peu, comme dirait François Hollande. Le député de Paris annonce qu’il plafonnera « les allocations chômage à 75% » et les rendra « dégressives » afin que les actifs gagnent plus que ceux qui reçoivent des revenus de l’assistance (normal on n’arrive plus à faire la différence entre les nouveaux et les anciens pauvres). De plus le candidat LR prévoit une augmentation de la TVA de 2 points ce qui à termes augmentera forcément les inégalités sociales et achèvera les plus optimistes. Mais François Fillon en bon croyant catholique et en dévotion complète des méthodes éprouvées de feu Margaret Thatcher, a assuré que « la lutte contre la grande pauvreté » sera « une des priorités essentielles » de son action, oui bien sûr on va le croire…

    pauvreté, fillon

     

  • Wednesday 08 March 2017 - 11:11

    Alors qu’aujourd’hui on célèbre la 40e journée internationale des droits de la femme on apprend dans l’affaire Denis Baupin (élu EELV et député de la 10ᵉ circonscription de Paris) que l'enquête a été bouclée pour cause de faits «prescrits». L’intéressé s’est dit "satisfait que son innocence soit prouvée » même si certains faits étaient "susceptibles d'être qualifiés pénalement". Il y a un an jour pour jour Denis Baupin posaient pour une photo avec du rouge à lèvres contre les violences sexuelles faites aux femmes ce qui avait provoqué la colère et les témoignages de huit femmes victimes de ses propres abus de harcèlement et d’agressions sexuelles. Mais Denis Baupin est joueur et il ne compte pas en rester là, il veut sortir de l’ombre, il a annoncé qu’il allait porter plainte pour diffamation contre Europe Écologie-Les Verts (son propre parti) et contre les plaignantes. Il semblerait que pour cet écologiste « les fleurs du mal » ne soient pas seulement que de la poésie…

    baupin, EELV

  • Tuesday 07 March 2017 - 12:39

    Quand on lit le programme d'Emmanuel Macron, de l’extrême droite à la droite LR et de la gauche à celle de Jean-Luc Mélenchon tous s’accordent sur ce point, Macron est un pur produit de François Hollande. Alors c’est quoi la différence entre le candidat d'« en Marche! » et François Hollande? C’est simple, c’est le pouvoir politique. Même si Emmanuel Macron force le trait dans ses meetings, depuis le début de la campagne François Hollande est omniprésent au-dessus des débats de droite comme de gauche et il prévoit tous les cas de figure. Il ironise à sa manière sur la tragédie qui se joue dans le camp LR et prévient aussi de la menace qui pèse sur une possible victoire du FN. Emmanuel Macron "héritier" du hollandisme? Oui, sans conteste presque autant que François Fillon…

    Hollande