Accueil - découvrir le monde - Petite histoire de la création de l'état d'Israël

Partagez avec vos amis ...

Petite histoire de la création de l'état d'Israël

L’État d'Israël est un état créé à cause de la Guerre, des Guerres, ainsi que de la Bêtise, de l'Intolérance et de l'ignorance des gens de ce Monde désormais barbare ...
Pour comprendre les origines de la création d'Israël, il faut remonter au fondement biblique qui fait de la Palestine le berceau du peuple d'Israël ...
Avec, encore, tout ce qui se passe actuellement du côté de " la bande de Gaza ", il serait bon de casser les préjugés et d'effacer les fausses informations à la fois au sujet d'Israël et à la fois au sujet de la Palestine ...

Comment s’appelait Israël avant 1948 ?

Le territoire actuel sur lequel s'est constitué l'État d'Israël est celui appelé Filastin (ou Palestine) par les Arabes et Eretz Israël (ou «Terre d'Israël») par les Juifs. Avant la Première Guerre mondiale, la Palestine était sous domination de l'Empire ottoman et comptait 590 000 habitants, dont 57 000 Juifs.

Alors, la Palestine, c'est quoi ?

Dans la francophonie, le terme «Palestine» est employé depuis plusieurs siècles pour désigner le territoire situé géographiquement entre la mer Méditerranée et le fleuve Jourdain, y compris la bande de Gaza.
Comme la Palestine était une voie de passage privilégiée entre Asie et Afrique orientale, sa situation en fit un carrefour des influences religieuses et culturelles de l’Égypte, de la Syrie, de la Mésopotamie et de l’Asie Mineure. La Palestine resta longtemps sous l'influence de l’Égypte des pharaons.
Les envahisseurs, notamment les Amorites, les Hittites et les Hourrites, furent progressivement battus par les Égyptiens et se fondirent finalement dans le peuple cananéen. Avec l’affaiblissement du pouvoir égyptien au XIVe siècle avant notre ère, les Hébreux et les Philistins apparurent comme de nouveaux envahisseurs en Palestine, où il n'y avait pas encore d'Arabes, et évidemment encore moins de musulmans !
Palestine
Palestine : un drapeau aux couleurs très proches de celles d'autres pays ...
Le mot Palestine provient de plusieurs transformations d'un mot servant à désigner les Philistins: Pereset de l'égyptien, Palastu de l'assyrien, Pelishtîm de l'hébreu. Au Ve siècle avant notre ère, l'historien grec Hérodote employait le mot Palaistinè (pour «Palestine»), une région qu'il situait entre la Phénicie (le Liban actuel) et l'Égypte. C'est ce qui explique qu'au IIe siècle de notre ère l'empereur Hadrien créera une région qu'il nommera Provincia Palestina, désignée du seul nom de Palestina à partir du IVe siècle jusqu'à nos jours. Bref, on ignore l'origine exacte de ce nom, mais on sait qu'il fait référence aux Philistins, d'abord sous sa forme assyrienne ou égyptienne, puis répandue par la suite par les Grecs, ensuite par les Romains.

Les premiers Hébreux

L’histoire d’Israël est relativement longue dans la mesure où son origine en tant qu’ancien État hébreu daterait du XVIIIe siècle avant notre ère, alors que l’État d’Israël qu’on connaît aujourd’hui a été fondé en 1948. Selon la Bible, le judaïsme naquit de «l'alliance de Dieu avec Abraham» dans l'Irak actuel. Jusque vers la fin du XXe siècle, les exégètes de la Bible estimaient encore cette date, soit à 1800 avant notre ère. Cependant, les recherches archéologiques ont fortement modifié cette vision biblique de l'histoire. De fait, les scientifiques ne trouvent pas de mention du judaïsme et des Israélites au Proche-Orient avant le XIIe siècle avant notre ère; on ne trouve même aucune trace écrite des Hébreux avant 800 avant notre ère et les rares données venant de leurs voisins n'évoquent pas de religion particulière.
- Les Israélites
Dans l'Antiquité, les ancêtres des Hébreux s'appelaient «Israélites». Dans l'Ancien et Nouveau Testament ainsi que dans le Coran, le terme «Israélite» désignait les Hébreux, descendants des douze fils de Jacob, chefs des douze tribus d'Israël, qui formaient la population de l'ancien Israël. Il semble que les premiers Israélites se soient installés dans la région de la Palestine vers 1200 avant notre ère, soit avant que Moïse ne libère son peuple de l’esclavage et ne le conduise hors d’Égypte. À l’époque du roi David, vers -1000, Jérusalem était encore un petit village entouré d’une population rurale très dispersée, soit environ 5000 habitants répartis sur une vingtaine de sites. La croissance de cette population fut assez lente et régulière, et elle se poursuivit sous le roi Salomon (970-931), mais Jérusalem resta une agglomération de taille modeste. À cette époque, les Israélites parlaient déjà l’hébreu, une langue de la famille afro-asiatique (groupe sémitique). On peut consulter une structure arborescente illustrant la plupart des langues afro-asiatiques en cliquant ici s.v.p.
- Les Philistins
Les Israélites durent combattre non seulement les Cananéens, mais aussi les Philistins et les Moabites. La bataille contre les Philistins fut particulièrement ardue. Les Philistins faisaient partie des «peuples de la mer». Venus de la Crète, leur langue était certainement apparentée aux langues grecques qu'on parlait alors en Grèce et à l'ouest de l'Asie Mineure. Les Philistins s'étaient installés sur la côte de la Méditerranée, vers 1200 avant notre ère, dans la région qui est aujourd'hui la bande de Gaza. Ils fondèrent même un État indépendant sur la côte est de la Palestine et contrôlèrent un certain nombre de villes dans le Nord et dans l’Est.
Le mot «Palestine» (dérivé de «Philistin») servait à désigner le «pays des Philistins». La menace constante des Philistins força les Israélites à s’unir et à fonder une monarchie. Au Xe siècle avant notre ère, une dynastie fut établie par David, roi d’Israël, qui réussit à vaincre les Philistins; par la suite, ceux-ci furent progressivement assimilés par les Cananéens. Puis les Israélites et les Cananéens se sont mélangés et ont adopté certaines de leurs coutumes.
On constate aussi que l’histoire de l’ancien Israël n’est qu’une suite d’exodes et de dominations du peuple hébreu par d’autres peuples plus puissants tels les Babyloniens, les  Perses, les Grecs d’Alexandre le Grand, les Syriens, les Romains, les Arabes, les Ottomans, etc ...

Histoire de la Création de l'État d'Israël aux temps modernes.

L'histoire de la création de l'État d'Israël remonte au mouvement sioniste du XIXe siècle, qui visait à établir un foyer national juif en Palestine, alors sous domination ottomane.
Israël
Israël : Bleu et Blanc sur le drapeau qui porte l'étoile de David
Voici un résumé des événements clés :
* Début du mouvement sioniste (fin du XIXe siècle) : Le mouvement sioniste a été lancé par Theodor Herzl en 1897, lors du Premier Congrès sioniste à Bâle, en Suisse. Herzl plaidait en faveur de la création d'un État juif indépendant pour résoudre les problèmes auxquels les Juifs étaient confrontés en Europe.
* Déclaration Balfour (1917) : Pendant la Première Guerre mondiale, la Déclaration Balfour a été émise par le gouvernement britannique en faveur de l'établissement d'un « foyer national pour le peuple juif » en Palestine. À cette époque, la région était sous domination ottomane.
* Mandat britannique (1920-1948) : À la fin de la Première Guerre mondiale, la Société des Nations a confié à la Grande-Bretagne le mandat de gouverner la Palestine. Cependant, le mandat a été marqué par des tensions entre les communautés juive et arabe.
* Montée des tensions : Les tensions entre les communautés juive et arabe se sont intensifiées au fil des années en raison de différends territoriaux et nationaux.
* Partition de l'ONU (1947) : En 1947, l'ONU a proposé un plan de partition de la Palestine en un État juif et un État arabe, avec Jérusalem sous administration internationale. Les dirigeants juifs ont accepté le plan, mais les dirigeants arabes l'ont rejeté.
* Déclaration d'indépendance (1948) : Le 14 mai 1948, David Ben Gourion a proclamé l'indépendance de l'État d'Israël. Cela a conduit à une guerre entre les nouveaux États indépendants et les pays arabes voisins.
* Guerre d'indépendance (1948-1949) : Israël a réussi à préserver son indépendance après une guerre avec les pays arabes voisins, établissant ainsi ses frontières.
... C'est ainsi que l'État d'Israël a été créé, marquant un tournant important dans l'histoire du Moyen-Orient.

Qu'est-ce qui pose problème actuellement entre la Palestine et Israël ?

Le conflit entre la Palestine et Israël est complexe et implique des enjeux historiques, territoriaux, religieux et politiques. Les principales sources de tension actuelles comprennent :
** Le statut de Jérusalem : Jérusalem est une ville sainte pour les trois principales religions monothéistes, et son statut est au cœur du conflit. Tant les Palestiniens que les Israéliens revendiquent Jérusalem comme leur capitale. Cette question est un obstacle majeur aux négociations de paix.
Jérusalem
Jérusalem : une ville déchirée ...
** Les colonies israéliennes : La construction et l'expansion de colonies israéliennes en Cisjordanie, un territoire revendiqué par les Palestiniens, constituent une source de conflit. Les colonies sont considérées comme illégales par le droit international, mais Israël continue de les développer.
** Les frontières et les réfugiés : Les questions liées aux frontières et au droit au retour des réfugiés palestiniens sont des sujets de discorde. De nombreux Palestiniens ont été déplacés pendant les guerres israélo-arabes de 1948 et 1967, et ils revendiquent le droit de retourner dans leurs foyers d'origine.
** Le blocus de la bande de Gaza : Israël impose un blocus sur la bande de Gaza depuis que le groupe militant Hamas a pris le contrôle de la région en 2007. Ce blocus a des répercussions humanitaires importantes sur la population de Gaza.
Bande de Gaza
Bande de Gaza : situation géographique
** Les tensions religieuses : Les sites religieux, en particulier la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, sont souvent des points de friction. Les incidents survenant autour de ces sites peuvent intensifier les tensions entre les communautés.
** L'absence d'un accord de paix : Malgré des tentatives répétées de négociations, un accord de paix durable n'a pas été atteint. Les désaccords fondamentaux sur des questions clés entravent le processus de paix, et les deux parties ont du mal à trouver un terrain d'entente.

 Le conflit israélo-palestinien demeure l'un des problèmes les plus épineux de la politique internationale, et sa résolution nécessite des négociations sérieuses et un engagement de toutes les parties concernées.

Espérons donc qu'avec tout cela vous comprendrez un peu mieux la situation actuelle, cruciale, autour de la Bande de Gaza, situation qui, une fois de plus par la voix des armes vient de faire des milliers de morts de parts et d'autres ...

autres articles à lire :

Tous les articles ainsi que le contenu de ce site, comme indiqué en pages index, cgu et informations, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement:  "Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France", ainsi que la provenance de contenu relayé. Leur utilisation, totale, en ligne, sur ce site est réservée à refOK.fr

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot 1c0qi9l ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.